+ de critères

Biographie René Girard

René Girard Universitaire, Ecrivain, Membre de l'Académie française Décédé le 04/11/2015 (voir toutes les personnalités décédées en 2015)

Girard, René, Noël,
Universitaire, Ecrivain, Membre de l'Académie française.
Né le
25 décembre 1923 en Avignon (Vaucluse).
Fils de
Joseph Girard, Conservateur de la bibliothèque et du musée d’Avignon, Conservateur du Palais des Papes,
et de
Mme, née Thérèse Fabre.
Mar.
le 18 juin 1952 à Mlle Martha McCullough, Bibliothécaire (3 enf. : Martin, Daniel, Marie).

Etudes :
Lycée d’Avignon, Ecole des Chartes.
Diplômes :
Archiviste-paléographe, PhD d’Indiana University (Etats-Unis).

Carrière :
Enseignant de français aux Etats-Unis à Indiana University (1947-51), Duke University (1952-53), Professeur assistant à Bryn Mawr College (1953-57), Professeur (1957-68 et 1976-80) à la Johns Hopkins University, à la State University of New York (Buffalo) (1971-76), à Stanford University (1981), Membre de l'Académie française (élu le 17 mars 2005 au fauteuil du Révérend Père Ambroise-Marie Carré), Membre de l'American Academy of Arts and Sciences (1979) et de la Société des gens de lettres (France).
Œuvres :
Mensonge romantique et vérité romanesque (1961, 1978), Proust : A Collection of Critical Essays (1962, 1977), Dostoïevski : du double à l'unité (1963, 1979), la Violence et le sacré (1972, prix de l'Académie française), Critique dans un souterrain (1976, 1983), Des choses cachées depuis la fondation du monde (1978, 1983), To Double Business Bound : Essays on Literature, Mimesis and Anthropology (1978, 1988), le Bouc émissaire (1982, 1985), la Route antique des hommes pervers (1985, 1988), Violence et vérité : autour de René Girard (1985), Shakespeare, les feux de l’envie (1990, prix Médicis essais 1990), Quand ces choses commenceront (1994), Je vois Satan tomber comme l'éclair (1999), Celui par qui le scandale arrive (2001), la Voix méconnue du réel, une théorie des mythes archaïques et modernes (2002), les Origines de la culture (2004), Achever Clausewitz (2007), Sanglantes origines (2011).
Décoration :
Chevalier de l’ordre national de la Légion d'honneur, Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Guggenheim Fellow (1960, 1967), prix de la Modern Language Association (1965), Docteur honoris causa de l’université libre d’Amsterdam (Pays-Bas) (1985), de l'université d’Innsbruck (Autriche) (1988), de l'université d'Anvers (Belgique) (1995), de l'université de Padoue (Italie) (2001), de Saint Mary's Seminary à Baltimore (Etats-Unis) (2003), de l'université de Montréal (2004), de l'université St Andrews (Royaume-Uni) (2008), Grand prix de philosophie de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre (1996), prix Nonino (1998), Grand prix de littérature Henri-Gal de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre (2004), prix Leopold Lucas de l'université de Tübingen (Allemagne) (1986).


personnalités au profil proche de celui de Girard René (sélection automatique)

Études similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +