+ de critères

Biographie René Passeron

René Passeron Universitaire, Artiste peintre Décédé le 05/12/2017 (voir toutes les personnalités décédées en 2017)

Passeron, René, Jean,
Universitaire, Artiste peintre.
Né le
31 janvier 1920 à Casablanca (Maroc).
Fils de
Joseph Passeron, Professeur,
et de
Mme, née Germaine Chabaud.
Mar.
en premières noces le 16 décembre 1943 à Mlle Suzanne Allen (1 enf. : Aube); en secondes noces le 4 octobre 1969 à Mlle Isabelle Salomon-Koechlin (4 enf. : Amélie, Juliette, Agnès, Ludovic).

Etudes :
Lycée Lakanal à Sceaux, Faculté des lettres de Paris, Ecole nationale supérieure des beaux-arts.
Diplômes :
Diplômé d’études supérieures de philosophie, Docteur ès lettres.

Carrière :
Professeur de philosophie (délégué) au lycée Henri-IV (1949-50), au lycée Condorcet (annexe de Nanterre) (1950-51), au lycée de Blois (1951-53), Lecteur aux Editions Julliard (1946-55), Attaché (1956), Chargé de recherche (1961), Maître de recherche (1971) puis Directeur de recherche (1977) au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Membre du Comité national du CNRS (section philosophie) (1967-71), Chargé de cours à la faculté des lettres de Paris (1968), Directeur de l’Institut d’esthétique et des sciences de l’art (université de Paris-I) (1972-82), Directeur du groupe de recherche en philosophie de l’art et de la création au CNRS (1980), Membre du comité de rédaction de la Revue d’esthétique (1978), de l’Association internationale des critiques d’art (1967), du conseil d’administration d’Eurocréation (1989), Membre-fondateur de l’Académie internationale de philosophie de l’art (Genève) (1986), Président de la Société internationale de Poïétique (1991), Directeur de la revue Recherches poïétiques (depuis 1994).
Œuvres :
Io lourde, notes pour une légende (essai, 1952); l’Œuvre picturale et les Fonctions de l’apparence (1962); Histoire de la peinture surréaliste (1968); Clefs pour la peinture (1969); Magritte (1970); André Masson et les puissances du signe (1975); Encyclopédie du surréalisme (1975); Dali (1978); Klimt (1983); Recherches poïétiques (5 tomes sous sa direction, 1975-85), Dictionnaire général du surréalisme et de ses environs (sous sa co-direction, 1982), Pour une philosophie de la création (1989), la Naissance d'Icare, éléments de poïétique générale (1996), Poèmes laconiques (1996), Astarim (poèmes, 1997), le Surréalisme (2001), Exclamations philosophiques, suivi de Thèmes (2003), Etudes poïétiques, conférences tunisiennes (1988-2006) (2007), Inimages (en coll. avec Richard Conte et Jean Lancri, 2008), L'Amour-Révolte (2013), L'Amour-refus (2015); divers articles dans le Journal de psychologie, la Revue d’esthétique et Critique; plusieurs expositions personnelles de peinture à Paris (1949, 1970, 1971) dans des salons (salon de Mai, Comparaison) à Toulouse (1979), Ajaccio (1980), à l’Institut français d’Athènes (1981) et à l’Institut français de Londres (1983), au Mans et à Lille (1995), à la galerie Ars in Fine à Paris (2000), au Centre d'art de Baie Saint-Paul (Québec, 2000), à Tunis (2002), au musée de Sens (2004).
Distinctions :
Médaille de bronze du CNRS.


notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +