+ de critères

Biographie Robert Merle

Robert Merle Universitaire, Homme de lettres. Décédé(e) le 27/03/2004 (voir toutes les personnalités décédées en 2004)

MERLE (Robert, Jean, Georges), Universitaire, Homme de lettres.
Né le
29 août 1908 à Tébessa (Algérie).
Fils de
Félix Merle, Officier-interprète,
et de
Mme, née Eugénie Ollagné.
Uni
à Mme Nicole Zanter (6 enf. de précédents mariages : Elisabeth, Françoise, Philippe, Pierre et Olivier, Frédéric)

Etudes :
Lycées Michelet à Vanves, Condorcet, Louis-le-Grand et Faculté des lettres de Paris.
Diplômes :
Licencié en philosophie, Agrégé d’anglais, Docteur ès lettres

Carrière :
Professeur au lycée de Bordeaux (1934), au lycée Pasteur à Neuilly (1936), Professeur titulaire à la faculté des lettres de Rennes (1949), de Toulouse (1957), de Caen, de Rouen (1960), d’Alger (1963), de Paris (Nanterre) (1965). Œuvres : Oscar Wilde (1948, nouvelle édition augmentée de Repentirs, 1984), Week-end à Zuydcoote (1949, prix Goncourt 1949), Flamineo, suivi d’autres pièces (1950), la Mort est mon métier (1953), Théâtre (tomes I et II, 1957, tome III, 1992, tome IV,1996), Vittoria (1958), l'Ile (1962, prix de la Fraternité 1962), Moncada, premier combat de Fidel Castro et Ahmed Ben Bella (1965), Un animal doué de raison (1967), Derrière la vitre (1970), Malevil (1972, Campbell Award), les Hommes protégés (1974, prix Franz-Hellens [Belgique] 1974), Madrapour (1976), Fortune de France (1977), En nos vertes années (1979), Paris, ma bonne ville (1980), le Prince que voilà (1982), la Violente amour (1983), la Pique du Jour (1985), le Jour ne se lève pas pour nous (1986), l'Idole (1987), le Propre de l’homme (1989), la Volte des vertugadins (1991), l'Enfant-Roi (1993), les Roses de la vie (1995), le Lys et la pourpre (1997), Pièces pies et impies (1998), la Gloire et les périls (1999), Complots et cabales (2001), le Glaive et les amours (2003).
Décoration :
Officier des Palmes académiques, Croix du combattant. Dist. : prix Sola-Cabiati pour l'ensemble de son œuvre (1997), Campbell Award (Etats-Unis), grand prix Jean-Giono pour l'ensemble de son œuvre (2003).

Sports :
tennis, natation.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +