+ de critères

Biographie Robert Sabatier

Robert Sabatier Homme de lettres Décédé le 28/06/2012 (voir toutes les personnalités décédées en 2012)

Sabatier, Robert, André,
Homme de lettres.
Né le
17 août 1923 à Paris 18e.
Fils de
Pierre Sabatier, Négociant,
et de
Mme, née Marie Exbrayat.
Veuf
de Mme, née Christiane Lesparre, Ecrivain et Peintre.

Etudes :
privées.

Carrière :
Directeur de la revue littéraire la Cassette (1947-50) puis Romancier, Poète et Critique, Ancien collaborateur à de nombreux journaux et revues littéraires : Arts, le Figaro littéraire, les Nouvelles littéraires, Directeur du service de presse et de publicité des Presses universitaires de France (1951-64), Directeur littéraire des éditions Albin Michel (1965-72), Membre de l’Académie Goncourt (depuis 1971), de l’Académie Mallarmé, du Conseil littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco, du Pen-Club international, Membre des jurys du prix Guillaume Apollinaire.
Œuvres :
diverses plaquettes (1948-1950), Alain et le Nègre (1953), Le Marchand de sable (1954), Le Goût de la cendre (1955), Les Fêtes solaires (1955), Boulevard (1957), Canard au sang (1958), Saint-Vincent de Paul, Dédicace d’un navire (1959), La Sainte Farce (1960), L’Etat princier (1961), La Mort du Figuier (1962), Dessin sur un trottoir (1964), Les Poisons délectables (poèmes, 1965), Le Chinois d'Afrique (1966), Dictionnaire de la Mort (1967), Les Châteaux de millions d'années (poèmes, 1969), Les Allumettes suédoises (1969), Trois sucettes à la menthe (1972), Les Noisettes sauvages (1974), Histoire de la poésie française des origines à nos jours (9 tomes depuis 1976), Icare et autres poèmes (1976), Les Enfants de l’été (1978), Les Fillettes chantantes (1980), L'Oiseau de demain (poésie, 1981), Les Années secrètes de la vie d'un homme (1984), David et Olivier (1986), Lecture (poésie, 1987), La Souris verte (1990), Le Livre de la déraison souriante (1991), Olivier et ses amis (1993), Ecriture (poésie, 1993), le Cygne noir (1995), Le Lit de la merveille (1997), Les Masques et le miroir (1998), Le Sourire aux lèvres (2000), Diogène (2001), Olivier 1940 (2003), Œuvres poétiques complètes (2005), Les Trompettes guerrières (2007), Le Cordonnier de la rue triste (2009).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur, Grand croix de l’ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres, Officier du Mérite agricole, Commandeur de l'ordre de Saint Charles (Principauté de Monaco).
Distinctions :
prix Antonin Artaud et prix Guillaume Apollinaire pour Les Fêtes solaires, grand prix de la Société des Gens de lettres (1961), prix Richelieu (1962) pour La Mort du figuier, Grand prix de poésie de l'Académie française (1969) pour Châteaux de millions d'années, plume d'or du Figaro littéraire (1970) pour Les Allumettes suédoises, Lauréat de l’Institut.

Collection
de pipes.


notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +