+ de critères

Biographie Roger Boutry

Roger Boutry Musicien Décédé le 07/09/2019 (voir toutes les personnalités décédées en 2019)

Boutry, Roger,
Musicien.
Né le
27 février 1932 à Paris 10e.
Fils de
Stanislas Boutry, Musicien, Cocréateur de l’orchestre national de l’ORTF,
et de
Mme, née Palmyre Dubois.
Mar.
le 16 juin 1964 à Mlle Evelyn Ursat.

Etudes :
Collège Chaptal à Paris, Conservatoire national supérieur de musique.

Carrière :
Premier Grand prix de Rome (1954), Pianiste, Compositeur, Chef d’orchestre, Professeur d’harmonie intérimaire (1962) puis Professeur d’harmonie (1967-97) au Conservatoire national supérieur de musique, Chef de la musique (depuis 1973) et Chef des orchestres (1994-97) de la Garde Républicaine, Colonel (1980), Président d'honneur de la Société de perception et de distribution des droits des artistes interprètes de la musique et de la danse (Spedidam), Membre d’honneur du Comité national de la musique (depuis 1976) et de la Confédération musicale de France (depuis 2001), Membre du comité d'honneur de la Confédération musicale de France (2006), Expert (1993-2003), Expert honoraire (depuis 2003) près la Cour d'appel de Paris, Président d'honneur de l'Association des amis de Claude Delvincourt (depuis 2015).
Œuvres :
concerto pour piano et orchestre (1954-1955), Reflets sur Rome (1955), Sérénade pour saxophone et orchestre (1956), le Rosaire des joies, oratorio (1957), concerto pour orchestre (1964), concerto fantaisie pour 2 pianos et orchestre à cordes (1967), Ouverture des chants du monde, la Marche des Jeux olympiques de Grenoble (1968), hymne officiel de la Confédération musicale de France (1969) et CMF 2000 (nouvel hymne de la Confédération musicale de France), Tryptique 51 pour harmonie, Intermezzi pour orchestre de chambre (1970), quintette à vent, ostinato pour 2 pianos (1971), Interférences I pour basson et piano (1972), Alternances pour quatuor de saxophones et orchestre (1974), Triade pour cor et piano (1976), Concerto pour basson et orchestre (1982), Tableaux symphoniques pour orchestre (1983), Fantasia pour trombone et orchestre (1985), Ikiru Yorokobi (symphonic band, 1987), Chants de l’Apocalypse pour quintette de cuivres et orchestre (1990), Eurythmie pour piano (1991), Tétrade pour orchestre d'harmonie (1992), le Cri de l'âme pour chant et orchestre (poème de Lamartine, 1994), Chaconne pour trompette et orgue (1995), Pro Luctus Temporis Memoria pour orchestre (1996), Ô paix pour chœur et orchestre (poème de La Fontaine, 1998), Concerto pour trompette et orchestre d'harmonie (1999), Sketch pour quatuor de saxophones et cordes (2000), Donnez-moi la mémoire pour chant et orgue (poème de Spiegel, 2001), Mosaïque pour euphonium et piano (2002), Alektos pour trompette et orgue, Wu-ji pour piano et orchestre, Urashima pour orchestre (2004), Feux fantasques pour trompette et piano (2005), Eclats d'azur pour quatuor de saxophones et orchestre ou piano (2006), Monogatari pour orchestre et chœur et Refractions pour saxophone et piano (2007), Sonate pour violon et piano (2008), Sonate pour violon seul et Concerto pour saxophone et orchestre (2009), Variations sur un thème imaginaire pour piano et orchestre (2010), Trois regards sur Formose pour saxophone et orchestre (2011), Mélodies d'Orient pour violon et piano (2012), L'Horizon amarante pour orchestre et récitant et Quatuor à cordes (2013), Simple Lullaby pour flûte et piano (2014), Note de mémoire pour orchestre (2015), 2e Quatuor à cordes (2016), Fragments pour violoncelle et orchestre d'harmonie (2017), Nocturne pour piano (2018), Rencontres pour hautbois, basson et piano (2018), Contrastes pour trombone basse et percussions (2019).
Décoration :
Chevalier de la Légion d’honneur, Officier des Palmes académiques, des Arts et des Lettres et de l’ordre du Mérite sénégalais.
Distinctions :
Grand prix musical de la Ville de Paris (1963) pour le Rosaire des joies, prix Georges-Bizet de l’Institut pour le concerto pour orchestre, Grand prix de la promotion symphonique de la Sacem (1971), Médaille d’honneur du Service de santé des armées (1986), Personnalité de l’année 1989, médaille de vermeil de la Ville de Paris (1990), médaille d'argent de la Sacem (2005).

Membre
d’honneur du Lions Club de Clermont-Ferrand-Dômes.


personnalités au profil proche de celui de Boutry Roger (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +