+ de critères

Biographie Roger Hanin

Roger Hanin Artiste dramatique Décédé le 11/02/2015 (voir toutes les personnalités décédées en 2015)

Hanin, Roger pseudo. de Levy, Roger, Paul,
Artiste dramatique.
Né le
20 octobre 1925 à Alger (Algérie).
Fils de
Joseph Levy, Inspecteur des PTT,
et de
Mme, née Victorine Hanin.
Veuf de
Mme, née Christine Gouze dite Gouze-Renal, Producteur de films (voir W.W. in France, 34éd.) (1 enf. : Isabelle).

Etudes :
Lycée et Faculté mixte de médecine et de pharmacie d’Alger.

Carrière :
Artiste dramatique; au théâtre : Interprète les Aveux les plus doux, la Condition humaine, la Nuit romaine, la Maison de la nuit, la Nuit du 9 mars, les Sorcières de Salem, le Vélo devant la porte, Macbeth, Othello, Virgule, Zorglub, Henri IV, le Roi se meurt, Tartuffe, les Trilogies de Claudel, Une chambre pour enfant sage (1980), Un grand avocat (1983), la Chasse aux dragons (1984), le Bourgeois gentilhomme (1990), la Leçon (1991), En attendant Godot (1996), Une femme parfaite (2001), Un petit pull over Angora (2006); Auteur et Metteur en scène d’Argent, mon bel amour (1983), Metteur en scène de Lucrèce Borgia (1979), le Cocu magnifique (1980), Henri IV (1981), le Pain dur (1982), le Sexe faible (1984), les Justes (1985), Auteur, Metteur en scène et Interprète d'Une femme parfaite (2001); Directeur du Festival de Pau; Interprète au cinéma : le Chemin de Damas (1952), Celui qui doit mourir (1957), la Sentence, Sois belle et tais-toi (1958), A bout de souffle, l’Affaire d’une nuit et Rocco et ses frères (1960), le Miracle des loups (1961), la Marche sur Rome et le Gorille a mordu l’archevêque (1962), le Tigre aime la chair fraîche (1964), Marie-Chantal contre Dr. Kah et le Tigre se parfume à la dynamite (1965), Carré de dames pour 1 as et le Solitaire passe à l’attaque (1966), le Canard en fer blanc (1967), le Tigre sort sans sa mère (1968), Bruno, l’enfant du dimanche (1969), le Clair de terre, les Aveux les plus doux (1970), la Poursuite sauvage, la Raison du plus fou (1972), Big Guns (1974), l’Intrépide (1975), le Coup de Sirocco et le Sucre (1978), le Grand pardon (1981), la Baraka (1982), Attention, une femme peut en cacher une autre et le Grand carnaval (1983), l’Etincelle (1984), la Galette du roi (1985), Dernier été à Tanger (1986), l’Orchestre rouge (1989), Jean Galmot, aventurier (1990), le Grand pardon II (1992), Le Nombril du monde (1993); Réalisateur et Interprète du Protecteur (1973), le Faux Cul (1975), Réalisateur, Coscénariste et Interprète de Train d’enfer (1985), la Rumba (1987), Réalisateur, Scénariste et Interprète de Soleil (1996); Réalisateur et Interprète à la télévision : Monsieur Rachmaninoff, Monsieur Berlioz, Monsieur Stravinski, Un coupable, Navarro (série 1989-2007) et Brigade Navarro (série 2007-09), Une femme explosive (1995), Maître Da Costa (série), les Grandes familles, la Femme du boulanger (1998), la Trilogie marseillaise : Marius, Fanny, César (téléfilm en 3 parties) et Anibal (1999), l'Etrange Monsieur Joseph (2001).
Œuvres :
pièces de théâtre : Ciel, où sont passées les dattes de tes oasis ? (1968), Virgule (Auteur et Acteur) (1974); livres : l’Ours en lambeaux (1981), le Voyage d’Arsène (1985), les Gants blancs d'Alexandre (1994), l'Hôtel de la vieille lune (1998), Dentelles (2000), Lettre à un ami mystérieux (2001), Gustav (2003),  l'Horizon (2005), Loin de Kharkov (2007), Roger Hanin, quelle vie ! (2008), Carnet de survie (2009).
Décoration :
Chevalier de l’ordre national du Mérite.
Distinctions :
Grand prix d’art dramatique d’Enghien (1972), 7 d’or du meilleur comédien pour Navarro (1990, 1998), Médaille Achir (Algérie) (2000), Peynet d'or d'honneur pour l'ensemble de sa carrière au Festival international du cinéma et de la télévision de Luchon (2001).

Sports :
basket-ball, boxe, water-polo, tennis de table.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +