+ de critères

Biographie Roger Taillibert

Roger Taillibert Architecte, Membre de l´Institut Décédé le 03/10/2019 (voir toutes les personnalités décédées en 2019)

Taillibert, Roger, René,
Architecte, Membre de l’Institut.
Né le
21 janvier 1926 à Châtres-sur-Cher (Loir-et-Cher).
Fils de
Gaston Taillibert, Entrepreneur,
et de
Mme, née Mélina Benoit.
Veuf de
Mme, née Béatrice Pfister (1 enf. : Sophie).

Etudes :
Collège de Romorantin, Ecole Boulle, Ecole nationale supérieure des beaux-arts, Ecole du Louvre.
Diplômes :
Architecte diplômé par le gouvernement.

Carrière :
Architecte à Paris, Architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux, Chargé de mission au Conseil de l’Europe, Architecte-conseil du gouvernement luxembourgeois, Architecte conseil du ministère des Armées des Emirats arabes unis et de la ville de Tripoli (Liban), Membre de l’Académie d’architecture (depuis 1974), Conservateur en chef du Grand Palais (1977-85), Architecte en chef, Conservateur du palais de Chaillot (1985-86), Membre (depuis 1983) et Président (2004 et 2010) de l'Académie des beaux-arts (Institut), Fondateur de l'agence Roger Taillibert (1963) (Paris), Président des filiales Taillibert Gulf, à Abu Dhabi (Emirats arabes unis) (1989), à Doha (Qatar) (2007), Création de la société Taillibert International (2012),  Professeur et Membre titulaire de l'International Academy of Architecture (IAA) à Sofia (Bulgarie) (2011).
Œuvres :
nombreux articles et conférences pour l'Académie des beaux-arts de Paris, principales publications : Montréal Olympique (1976), Construire l'avenir (1977), Notre cher stade olympique (2000), Roger Taillibert : Réalisations (2 volumes en coll., 2005, traduits en anglais 2007), Roger Taillibert. Evasions chromatiques (Lydia Harambourg, 2006), Le Parc des Princes et Roger Taillibert Architecte (en coll., versions françaises et anglaises 2008), Entrée principale (2010), Croquis (Alain Orlandini, 2010), 76. Mythes et scandales (2010), Le Parc olympique de Montréal (2011).
Travaux :
laboratoires pharmaceutiques Soual à Castres (1964), laboratoires et usines pharmaceutiques Fabre (1964), rénovation des hôtels Barrière Majestic à Cannes, Royal à La Baule, Westminster au Touquet et Normandy à Deauville (1964-66), Usine DAF à Survilliers, Hôpital de Mende (1966), centre de natation de Deauville, centre d'entraînement préolympique de Font-Romeu, piscine Carnot à Paris (1970), centres de natation de Lyon, Saint-Fons, Vénissieux (1970), piscines de Reims et Cannes (1970), stade olympique, palais des sports et centre de natation olympique à Montréal (1971-76), nouveau stade du Parc-des-Princes à Paris (1972), complexe culturel et sportif de Chamonix (1975), centre sportif, cité scolaire de Castres et stade de Villeneuve d'Ascq (1976), complexe hôtelier Montfleury à Cannes (1976-78), centrale de Penly et centraux téléphoniques (1976-80), complexe de 8 000 habitants du plateau Bel-Air à Saint-Germain-en-Laye (1977-80), préfecture de Montauban (1978), complexe hôtelier La Riviera à Abidjan (Côte d'Ivoire) (1978), faculté de sciences à Monastir (Tunisie) et institut géographique national à Aman (Jordanie) (1978), centre d'insertion professionnelle à Saint-Chély d'Apcher (1978), centre culturel et de loisirs à Port Barcarès (France), lycée de Sèvres, faculté des sciences pharmaceutiques de Toulouse et école d'ingénieurs à Gabès (Tunisie) (1979), hôtel de police de Cergy Pontoise et péage de Buchelay (1981), complexe sportif du Luxembourg (1982), complexe sportif et culturel Les Pyramides à Port Marly (1983), centrale nucléaire de Civaux (1984), complexe sportif à Bagdad (Irak) (1984), usine Coca Cola à Grigny et aménagement du quartier de la Madeleine à Orléans (1985), rénovation de la piscine des Tourelles (1985), ZAC Gros Boulainvilliers et conservatoire de musique de Paris 16e (1986-89), vélodrome de Bordeaux et centre de recherche Pierre Fabre à Saint Julien en Genevois (1989), le lycée et internat à Argenton sur Creuse (1990), hôtel Zebra Square à Paris 16e (1992), laboratoires de recherches de Thomson-CSF (actuellement EADS) à Elancourt, lycée et gymnase Paul Robert aux Lilas (1993), vélodrome de Poitiers (1994), résidence la Porte Océane à la Rochelle (1994-2007), complexe de natation à Nogent-sur-Oise, lycée Raspail à Paris (1996), complexe commercial et habitations à Saint-Quentin-en-Yvelines (1995), club des Officiers et centre international de convention à Abu Dhabi (EAU) (1997), unité de stockage et de distribution de produits homéopathiques à Ussel (Grand prix du plus bel ouvrage métallique de France 2000), centre de triage Prologis (1998-99), vélodrome Kermesquel à Vannes (1999), centre dermo-cosmétique à Lavaur (2000) pour Pierre Fabre, département emballage de l'IUT de Castres, aménagement des tribunes du champs de courses de Doha (Qatar), siège social du PSG, rénovation du Parc des princes et hôtel Mercure Grand Jebel Hafeet à Al Ain (Emirats Arabes Unis) (2001), centre national sportif et culturel de Luxembourg-Kirchberg, IUT de chimie de Castres et stade Al Jazeera (Emirats Arabes Unis) (2002), théâtre Al Raha à Abu Dhabi (2002), Khalifa Sports City, Aspire Academy (IAKS Award, 2007), cancéropôle à Toulouse (2004-10), aménagement de la zone côtière touristique de Bider (Algérie) (2006-09), Qatar Leadership Academy (2007), collège Issanchou de Montauban (2007), polo de Paris à Boulogne et Qatar Aerospace City (2008), résidence Saint-Urbain à La Garenne-Colombes (2008-10), tour Silhouette de Doha (Qatar) (2011), Résidence du manoir à Senlis (2011), école d'ingénieurs ISIS à Castres (2011), extension de la centrale nucléaire de Penly (2011), Résidence du domaine de l'océan à La Rochelle, atelier-musée à Châtres-sur-cher, mausolée-centre culturel aux Philippines, stade de Banyas à Abu Dhabi (2012), Maison du Kazakhstan (2012), extension de l'Académie Aspire à Doha (depuis 2011), extension de l'usine Coca Cola à Grigny (2013), construction du centre thermal (hôtel, restaurant et salle de conférences) à Avène-Les-Bains (depuis 2013), crèche La Roseraie à Montauban (depuis 2013), Hôtel Intercontinental de 57 étages à Doha (Qatar), école de formation médicale ISIS à Castres, station thermale et Hôtel Intercontinental à Avene, centre de recherches médicales sportives ASPIRE.
Décoration :
Commandeur de la Légion d'honneur, de l'ordre national du Mérite, des Palmes académiques et des Arts et des Lettres, Chevalier du Mérite industriel et commercial.
Distinctions :
Lauréat de l’Institut de France (1956), Grande médaille des sports (1972), Médaille d’argent de l’Académie d’architecture (1973), Prix européen (1973), Médaille d'or de la créativité architecturale (1973), Grand prix national des Arts et Lettres (section architecture) (1976), Médaille d’or de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1976), 1er prix national d'architecture (1977), Grand prix des Arts du Canada (1977), Prix Elphège Baude (1977), Médaille de l'Académie des sports italienne (1977), Prix Cembureau (1974, 1978), Grand prix du rayonnement français (1982), World Lifetime Achievement Award Abi (Etats-Unis) (1992), IAKS (International Association for Sports and Leisure Facilities) Award (1993 et 2007), Médaille de vermeil de la Ville de Paris (2000), Lauréat du prix européen pour l'architecture métallique (2000), Médaille d'or du sport (2000), Citoyen d'honneur de la ville de la Nouvelle-Orléans, Sénateur honorifique de Louisiane (1987), Médaille d'or et diplôme honoraire de l'International Academy of Architecture (IAA) (2012), International Architecture Award (Chicago Athenaeum) pour les Laboratoires Pierre Fabre (2012).

Membre
du Cercle d’études architecturales, de la Société des architectes diplômés par le gouvernement, de la Royal Society of Arts à Londres, de la Société des architectes du Québec, de l’Académie des sports, de l’Académie des arts de la rue, de l'Académie nationale des sciences, belles lettres et arts de Bordeaux (1992), du Racing Club de France, du Cercle de l'union interalliée.


personnalités au profil proche de celui de Taillibert Roger (sélection automatique)

Loisirs similaires

Entreprises similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +