+ de critères

Biographie Roland Dubillard

Roland Dubillard Acteur, Auteur dramatique Décédé le 14/12/2011 (voir toutes les personnalités décédées en 2011)

Dubillard Roland,
Acteur, Auteur dramatique.
Né le
2 décembre 1923 à Paris 7e.
Fils d'
Henri Dubillard, Négociant,
et de
Mme, née Germaine Dehé.
Mar.
le 26 février 1975 à Mme Maria Machado, Comédienne (2 enf. de son premier mariage : Jérôme, Stéphane et 1 enf. d'une autre union : Ariane)

Etudes :
Lycée Louis-le-Grand et Faculté des lettres de Paris.
Diplômes :
Licencié en philosophie

Carrière :
Acteur, Membre du groupe théâtral amateur de la Maison des lettres (1943), Auteur dramatique (depuis 1952); au théâtre : Metteur en scène de Grégoire et Amédée (numéro de duettiste, 1953), Si Camille me voyait (opérette parlée) (1952), Naïves hirondelles (1961,1984 et 1994), la Maison d'os (1962), le Jardin aux betteraves (1969), les Crabes (1971 et 1995), Massacrons Vivaldi (1971), Haggerty où es-tu ? (traduction et adaptation, 1971), Où boivent les vaches ? (1972), l'Eau en poudre (1978), la Culotte d'une jeune femme pauvre (adaptation, 1981), Un pneu, c'est un pneu et Un bruit qui court (1983); Auteur et Interprète de les Diablogues (1975), Molière de l'auteur francophone vivant 2008), le Chien sous la minuterie (1986); Auteur de Toute différente est la langouste, C'est pas pareil, les Fourmidiables et Oui mais non (1988), Diablogues de sourd (1990), Diabloguement vôre (1991), les Nouveaux diablogues, Dedans notre maison (1995), En attendant Grouchy et Heureusement que vous êtes là (1999), Il ne faut pas boire son prochain (2000), Des diablogues et des autres (2003), Olga ma vache (2003, 2011), les Chiens de conserve, les Crabes ou les hôtes et les hôtes, le Jardin aux betteraves, Madame fait ce qu'elle dit, Naïves hirondelles, la Boîte à outils, ...Ou boivent les vaches, Paternelle II et Si Camille me voyait... (2004), Métastases et métamorphoses et la Chatouille et le miroir (2005), Comme un bouchon (2006); Interprète l'Apéro de Barrot (2002); au cinéma : interprète Quelque part, quelqu'un (1972), Un ange au paradis et Ursule et Grelu (1973), France SA (1974), Sérieux comme le plaisir et Aloïse (1975), les Vécés étaient fermés de l'intérieur et la Ville bidon (1976), Polar (1984), l'Amour braque (1985), Lien de parenté et Charlotte for ever (1986); Auteur et Interprète d'A peine on s'est croisé et le Bain de vapeur (1977).
Œuvres :
Méditation sur la difficulté d'être en bronze; recueils de poèmes : Je dirai que je suis tombé (1964), la Boîte à outils; recueil de nouvelles : Olga, ma vache, les Campements, les Confessions d'un fumeur de tabac français (1974), Carnets en marge (1998), Irma, la poire, le pneu et autres récits brefs (2002), Madame fait ce qu'elle dit (2008).
Distinctions :
Grand prix de l'humour noir 1974 (prix Xavier Fornerey), Prix d'interprétation masculine pour le film Quelque part quelqu'un (1973), Grand prix national des arts et des lettres (théâtre, 1979), prix Théâtre de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (1988), Grand prix de l'Académie française.


personnalités au profil proche de celui de Dubillard Roland (sélection automatique)

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +