+ de critères

Biographie Salah Stétié

Salah Stétié Diplomate, Ecrivain Décédé le 19/05/2020 (voir toutes les personnalités décédées en 2020)

Stétié, Salah,
Diplomate (E.R.), Ecrivain.
Né le
28 septembre 1929 à Beyrouth (Liban).
Fils de
Mahmoud Stétié, Universitaire,
et de
Mme, née Raïfé Mabsout.
Divorcé
de Mme, née Sahar Sheikh-El-Ard.
Mar.
en secondes noces le 7 septembre 2002 avec Mlle Caroline Fourgeaud (1 enf. : Maxime).

Etudes :
Collège protestant français, Collège secondaire et Faculté de droit de l’université Saint-Joseph à Beyrouth, Sorbonne, Ecole des hautes études en sciences sociales de Paris.
Diplômes :
Licencié en droit et ès lettres, Diplômé d’études supérieures de lettres.

Carrière :
Professeur de littérature française et de littérature comparée à l’Académie libanaise des beaux-arts (1956-58), de littérature française à l’Ecole normale de Beyrouth (1958), à la faculté des lettres de l’université libanaise et Chargé de cours à l’Ecole supérieure des lettres de Beyrouth (1958-62), Directeur du journal L’Orient littéraire à Beyrouth (1956-62), Conseiller culturel près les ambassades du Liban en Europe Occidentale (1962-66), Délégué permanent adjoint du Liban auprès de l’Unesco (1966), Conseiller hors classe des Affaires étrangères (1974), Ambassadeur du Liban aux Pays-Bas (1982-85 et 1991), au Maroc (1985-88), Directeur des affaires politiques et consulaires et Secrétaire général au ministère des Affaires étrangères à Beyrouth (1988-90), Membre de la Commission de terminologie et de néologie de la langue française (1999-2005), Ancien président du Comité intergouvernemental pour la restitution et le retour des biens culturels à leur pays d’origine (1980-86), Membre de l’Association internationale des critiques d’art (depuis 1965), Membre sociétaire de la Société des gens de lettres (SGDL), Membre associé puis Membre du Pen-Club (1984-95), Président du Festival méditerranéen de poésie de Sète.
Œuvres :
les Porteurs de feu (1972), (prix de l’Amitié franco-arabe, 1973), la Mort abeille (1972), l’Eau froide gardée (1973), Fragments : Poème (1978), André Pieyre de Mandiargues (1978), Obscure lampe de cela (1979), Ur en poésie (1980), la Unième nuit (1980), Inversion de l’arbre et du silence (1980, prix Max Jacob, 1981), l’Etre poupée (1983), Firdaws (1984), Nuage avec des voix (1984), Archer aveugle (1985), Lecture d’une femme (1985), Incises (1989), l'Autre côté brûlé du très pur (1993), le Nibbio, l'Interdit (1993), Réfraction du désert et du désir (1994), Rimbaud, le huitième dormant (1994), l'Ouvraison (1995), La parole et la preuve (1996), Hermès défenestré (1997), Fièvre et guérison de l'icône (1998), Mallarmé sauf azur et Mahomet (2000), le Français, l'autre langue (2001), Hugo ? oui, Hugo ! (2002), Cinq dictées de la mélancolie (2002), le Vin mystique et autres lieux spirituels de l'Islam (2002), Fiançailles de la fraîcheur (2003), Carnets du méditant (2003), Si respirer, Brise et attestation du réel, Fils de la parole et Rimbaud d'Aden (2004), Kyôto, le legs et le chemin (2005), Invention de la pudeur et Liban (2006), la Nuit de la substance et Fluidité de la mort (2007), Mystère et mélancolie de la poupée et Culture et violence en Méditerranée (2008), En un lieu de brûlure : Œuvres (2010), Oiseau ailé de lacs (2010), Ra'bia de feu et de larmes, Dans le miroir des arbres et Les Trois Médinas (2011), Une Rose pour Wadi Rûm (2012), D'une langue, Sur le cœur d'Isrâfil et Rembrandt et les amazones (2013), L'Uraeus, L'Etre et Le Chat couleur (2014), L'Extravagance (mémoires, 2014), Oasis, entre sable et mythes et L'Eté du grand nuage (2016); quelques ouvrages en langue arabe.
Décoration :
Chevalier de l’Ordre du Cèdre (Liban), Grand officier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite (France), des Palmes académiques et des Arts et des Lettres (France), Grand-croix de l’ordre d’Orange-Nassau (Pays-Bas), Grand cordon du Mérite Alaouite (Maroc).
Distinctions :
Médaille d’honneur du Conseil international des archives, grand prix de la Francophonie 1995 de l'Académie française, Clé d'Or de la ville de Smederevo (Serbie) (prix européen), Grand prix international de poésie des Biennales de Liège (2007), Docteur honoris causa de l'université de Bordeaux (2008), de l'université de Cergy-Pontoise (2009), et de l'université libanaise (2013).

Distractions :
lecture, voyages.
Collections
de tableaux, de montres anciennes et de livres rares.
Sports :
natation, marche, escalade.
Membre
de l’Automobile Club du Liban.


personnalités au profil proche de celui de Stétié Salah (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +