+ de critères

Biographie Serge Groussard

Serge Groussard Homme de lettres, Journaliste Décédé le 02/01/2016 (voir toutes les personnalités décédées en 2016)

Groussard, Serge,
Homme de lettres, Journaliste.
Né le
18 janvier 1921 à Niort (Deux-Sèvres).
Fils du
colonel Georges Groussard,
et de
Mme, née Véra Bernstein-Woolbrunn.
Veuf de
Mme, née Monique Berlioux, Ancienne sportive, Présidente d'associations (voir W.W. in France, 47e éd.) (2 enf.  de ses précédents mariages : Dominique [décédée], Valérie [décédée]).

Etudes :
Institut Calvin à Montauban, Lycée de La Rochelle et Lycée Gouraud à Rabat, Faculté des lettres de Paris, Ecole libre des sciences politiques.
Diplômes :
Licencié ès lettres (classiques), Licencié d’anglais.

Carrière :
Elève à l’Ecole nationale d’administration (Ena) (promotion France Combattante, 1946-47); carrière consacrée au roman et au grand reportage, Grand reporter au Figaro (1954-62), à l’Aurore (1962-69), Conseiller et Chroniqueur au Figaro (1969-75).
Œuvres :
vingt romans dont : Crépuscule des vivants (1946), Pogrom (1948), Des gens sans importance (1949), Un officier de tradition (1954), la Belle espérance (1958), Quartier chinois (1958), la Passion du Maure (1960), Mektoub (1967), Tu es soleil (1970), Taxi de nuit (1971), les Cobras (1981); recueils de nouvelles dont Une chic fille (1956); nombreuses enquêtes dont Jeunesse sauvage (1960) et des récits dont : l’Algérie des adieux (1972), la Médaille de sang (1973), la Guerre oubliée (1974), 9 œuvres adaptées à l’écran.
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Croix de guerre 39-45, Médaille de la Résistance, Croix de la Valeur militaire, Chevalier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Claude Blanchard (1948), Prix du grand reportage (1948), Prix du roman populiste (1949), prix Femina (1950), prix de la Nouvelle (1957).

Membre
du Cercle de l’union interalliée.


personnalités au profil proche de celui de Groussard Serge (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone