+ de critères

Biographie Simon Leys

Simon Leys Ecrivain Décédé le 11/08/2014 (voir toutes les personnalités décédées en 2014)

Leys, Simon pseudo. de Ryckmans, Pierre,
Ecrivain.
Né le
28 septembre 1935 à Bruxelles (Belgique).
Mar.
le 11 février 1964 à Mlle Hanfang Chang, Journaliste (4 enf. : Etienne, Jeanne, Marc, Louis).

Etudes :
Université de Louvain (Belgique), Université normale de Taïwan.
Diplômes :
Docteur en droit, en archéologie et en histoire de l'art.

Carrière :
Chercheur à l'université normale de Taïwan (1958-60), Chercheur et Enseignant à l'université Nan Yang à Singapour, au New Asia College et à l'université chinoise de Hong Kong (1961-70), Lecteur à l'Australian National University et Professeur à l'université de Sydney (Australie) (1970-95), Attaché culturel à l'ambassade de Belgique en Chine (1972), Professeur invité aux universités de Princeton (Etats-Unis), Paris VII-Denis Diderot et Paris X-Nanterre, Membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises (Belgique) et de l'Australian Academy of the Humanities.
Œuvres et travaux :
les Propos sur la peinture du moine Citrouille-amère de Shitao et la Vie et l'œuvre de Su Renshan, rebelle, peintre et fou (1970), les Habits neufs du président Mao (1971), Ombres chinoises (1974), Images brisées (1976), la Forêt en feu (1983), Orwell ou l'horreur de la politique (1984, rééd., 2006), la Mort de Napoléon (1986), l'Humeur, l'Honneur, l'Horreur (1991), The View from the Bridge (1996), The Analects of Confucius (1997), l'Ange et le cachalot et Essais sur la Chine (1998), Protée et autres essais (2001, prix Renaudot de l'essai [2001]), les Naufragés du Batavia (2003), la Mer dans la littérature française, de Rabelais à Loti (2003), les Idées des autres (2005), le Bonheur des petits poissons (2007), With Stendhal (2010), The Hall of Uselessness (2011, Le Studio de l'inutilité); traductions : Six récits au fil inconstant des jours de Shen Fu (1966), Mes années d'enfance de Kouo Mo-jo (1971), la Mauvaise herbe de Lu Xun (1975), Peintures monochromes de Dunhuang de Jao Tsong-yi (1978), le Préfet Yin de Chen Jo-hsi (1980), les Entretiens de Confucius (1997), Deux années sur le gaillard d'avant de Richard-Henry Dana (1990); illustrations : les Deux acrobates de Jeanne Ryckmans (1998).
Décoration :
Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres, Officier de l'ordre de Leopold (Belgique).
Distinctions :
prix Stanislas Julien de l'Institut de France (1970), prix Jean Walter de l'Académie française et Prix quinquennal de l'essai (Belgique) (1974), Prix du meilleur roman étranger décerné par The Independant (Grande-Bretagne) et prix Christina Stead du meilleur roman (Australie) (1992), Prix littéraire de la fondation Bernheim (Belgique) (2000), prix Henri Gal de l'Académie française (2001), prix Guizot (2004), prix du Centenaire du jury Femina (2004), prix de l'Institut de France pour l'ensemble de son œuvre (2005), prix mondial de la Fondation Simone et Cino Del Duca (2005), Prix quinquennal de littérature (Belgique) (2005).


personnalités au profil proche de celui de Leys Simon (sélection automatique)

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +