+ de critères

Biographie Vladimir Volkoff

Vladimir Volkoff Homme de lettres. Décédé le 14/09/2005 (voir toutes les personnalités décédées en 2005)

VOLKOFF (Vladimir), Homme de lettres.
Né le
7 novembre 1932 à Paris 15e.
Fils de
Nicolas Volkoff, Laveur de voitures,
et de
Mme, née Tatiana Porokhovstchikoff. Illustration familiale : son arrière grand-oncle, Piotr Illitch Tchaïkovsky, Compositeur (1840-1893).
Mar.
en secondes noces le 9 septembre 1978 à Mlle Denise C. Juillard (1 enf. d’un précédent mariage : Tatiana)

Etudes :
Ecole de Barenton, Collège de Domfront, Lycée Claude Bernard, Université de la Sorbonne à Paris, Université de Liège.
Diplômes :
Licencié ès lettres classiques, Docteur en philosophie

Carrière :
Professeur d'anglais au Collège la Providence à Amiens (1955-57), Militaire (1957-62), Traducteur (1963-65), Professeur de français et de russe aux Etats-Unis (1966-77), Homme de lettres.
Œuvres :
l'Agent triple (1962), Métro pour l'enfer (1963), les Mousquetaires de la République (1964), le Trêtre, l'Enfant posthume (1973, sous le pseudo. de Lavr Divomlikoff), Vers une métrique française (1977), le Retournement (1979), les Humeurs de la mer : Olduvaï, la Leçon d'anatomie, Intersection, les Maîtres du temps (1980), le Complexe de Procuste, Vladimir, le soleil rouge (1981), Une histoire surannée quelque peu, le Montage, le Tire-bouchon du bon Dieu, l'Amour tue (1982), Tchaïkovsky, la Guerre des pieuvres (1983), Yalta, Lawrence le Magnifique (1984), Lecture de l'Evangile selon Saint-Mathieu, le Professeur d'histoire (1985), Nouvelles américaines (1986); Préfacier-présentateur de la Désinformation, arme de guerre (1986); Du Roi (essai, 1987), l'Interrogatoire (1988), le Mystère de Saint-Vladimir (prix Alfred de Vigny, 1988), les Hommes du tsar (roman, 1989), Vladimiriana (1989), le Bouclage (1990), la Trinité du Mal ou réquisitoire pour servir au procès posthume de Lénine, Trotsky et Staline (1991), la Bête et le Venin, les Faux tsars (1992), Vladimir, le Soleil radieux (prix de la bande dessinée chrétienne, 1992), Œdipe (théâtre, 1993), le Berkeley à cinq heures (1993, Prix de la ville d'Asnières 1994), Peau de bique (1994), Alexandra (en coll., 1994), le Grand tsar blanc (1995), la Crevasse (1996), Chroniques angéliques (1997), Il y a longtemps mon amour, Petite histoire de la désinformation (1999), Désinformation flagrant délit (1999), l'Enlèvement (2000), Manuel du politiquement correct, Opération barbarie, Désinformations par l'image, la Garde des ombres (2001), Pourquoi je suis moyennement démocrate et le Contrat (2002), le Complot (2003), l'Hôte du pape (2004), les Orphelins du tsar et Lecture de l'évangile selon Saint Jean; plusieurs titres de la série Langelot (sous le pseudo. Lieutenant X).
Décoration :
Chevalier de la Légion d'honneur, Croix de la Valeur militaire, Officier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Jules Verne (1963), prix Chateaubriand (1979), Grand prix du roman de l'Académie française (1982), Médaille de vermeil de la Ville de Paris, prix international de la Paix (1989), Grand prix Jean Giono pour l'ensemble de son œuvre (1995), prix de la ville d'Asnières, prix Saint-Louis, prix Daudet, prix Pouchkine, Prix des écrivains croyants

Distractions :
jeu d’échecs, dessin.
Sports :
escrime, chasse à tir, équitation.


personnalités au profil proche de celui de Volkoff Vladimir (sélection automatique)

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +