+ de critères

3 questions à Franck Thilliez

3 questions à Franck Thilliez

Régulièrement, le Who’s Who donne la parole à une personnalité. Le principe est simple : 3 questions, 3 réponses.
Quelques mots ou plusieurs lignes, libre à chacun d’y répondre selon son inspiration.

 

Il est ingénieur de l'Institut supérieur d'électronique du Nord, a commencé comme ingénieur concepteur-développeur à Atos Origin mais c’est en tant qu’écrivain qu’il s’est imposé comme une figure incontournable du polar français. Train d’enfer pour Ange rouge paraît en 2004 suivi de La Chambre des morts en 2005 pour lequel il reçoit le prix des lecteurs Quai du polar 2006, le prix SNCF du polar français 2007. Sa carrière est lancée, suivent une dizaine de livres et une demi-douzaine de scénarii pour la télévision.
Son dernier roman, Rêver, vient de sortir au Fleuve noir. Il raconte l’histoire d’une psychologue souffrant de narcolepsie qui l’emporte dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité.
 


 

- De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?

Avoir réussi à transformer ma passion en métier, et fait de l'écriture, un métier artistique, mon activité professionnelle à temps plein.

 

- Quel(s) autre(s) métier(s) auriez-vous aimé exercer ?

Plus jeune, c'était pilote de ligne ou pilote de chasse dans l'armée. Aujourd'hui, je croise de nombreux spécialistes pour mes recherches, et je trouve que tous les métiers en rapport avec la médecine ou la recherche médicale sont passionnants (mémoire, cerveau, virologie, médecine légale...).
 

- Avez-vous un ou des modèles ? Une personnalité qui vous a inspiré ?

Côté littérature, cela a toujours été Stephen King, avec sa capacité à vous embarquer dans des univers extraordinaires. Du côté de l'entreprise, de la science, de l'informatique (ma formation initiale), j'admire tous ceux qui ont contribué et contribuent à révolutionner le monde du numérique : Alan Turing, Steve Jobs, Bill Gates... 

 

- Question subsidiaire : Quelle question auriez-vous aimé que l’on vous pose ? Quelle en serait la réponse ?

Peut-on avoir l'esprit scientifique et faire de la littérature ?
Oui, écrire, c'est juste le moyen de raconter des histoires. Et pour bâtir des thrillers complexes, il faut une logique, une discipline de mathématicien et beaucoup d'acharnement.
 

 




 


Biographie liée

Dernières publications dans "3 questions à"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants


Notre application mobile

Téléphone

Nos partenaires

heure minute seconde