+ de critères

3 questions à Olivier Poivre d’Arvor

3 questions à Olivier Poivre d’Arvor

Régulièrement, le Who’s Who donne la parole à une personnalité. Le principe est simple : 3 questions, 3 réponses.
Quelques mots ou plusieurs lignes, libre à chacun d’y répondre selon son inspiration.

 

Il vient d’être désigné à l’unanimité pour devenir le nouveau président du conseil d’administration du Musée de la Marine. Olivier Poivre d’Arvor a commencé comme conseiller littéraire aux éditions Albin Michel en 1980. Il a ensuite été directeur au Centre culturel français d'Alexandrie, à l'Institut français de Prague puis à l'Institut français du Royaume-Uni avant de diriger Culturesfrance. Depuis 2010, il est à la tête de France Culture.

 



- De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?

Je ne crois pas à la carrière. Je crois aux chemins, aux parcours. En l'occurrence, ce sont mes « détours » qui m'ont véritablement formé : le théâtre, l'écriture, mes nombreuses années hors de France, et plus généralement la culture... La culture à qui je dois de m'avoir conduit à la diplomatie. Sans aucune fierté de corps, être diplomate, c'est une belle mission. Quant à France Culture, c'est magnifique. Cette chaîne n'existe nulle part ailleurs au monde. Je fais donc un métier qui n'existe nulle part ailleurs au monde ! Oui, de cela, on peut être fier. Et modeste à la fois, tant celles et ceux qu'on croise ou qu'on entend sur cette chaîne ont du talent !

 

- Quel autre métier auriez-vous aimé exercer ?


Chirurgien du cœur.

 

- Avez-vous un ou des modèles ? Une personnalité qui vous a inspiré ?

Ce serait trop long à expliquer et probablement impossible à résumer.

 

- Question subsidiaire : Quelle question auriez-vous aimé que l’on vous pose ? Quelle en serait la réponse ?

Etes-vous libre ? Oui !


Biographie liée

Dernières publications dans "3 questions à"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants