+ de critères

Bernard LAPORTE

Bernard LAPORTE

Alors que David Douillet vient d’être promu ministre, Bernard Laporte retrouve, lui, les terrains. L’ancien sélectionneur du XV de France a été nommé Manager général du RC Toulon en remplacement de Philippe Saint-André, appelé à succéder à Marc Lièvremont à la tête des Bleus après le mondial de rugby.
Celui qui se définissait comme « un bleu en politique » a disputé samedi son premier match sous ses nouvelles couleurs. Un match un peu spécial puisqu’il y retrouvait une équipe qu’il a entraîné, le Stade Français, mais couronné de succès car le club varois s’est nettement imposé 34 à 8. L’appel du banc de touche a donc été trop fort pour celui qui présente un bilan d’entraîneur plus qu’honorable : un bouclier de Brennus avec Paris en 1998 et quatre victoires dans le tournoi des VI nations – dont deux grands chelems – avec le XV de France. Engagé par le médiatique président Mourad Boudjellal, Bernard Laporte connaît ses objectifs : remporter le challenge européen et terminer dans les six premiers du Top 14, une tâche à sa portée puisque le RCT pointe actuellement à la cinquième place du classement.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants