+ de critères

Bruno BONNELL

Bruno BONNELL

 

En 2012, le robot n’est pas encore l’avenir de l’homme… loin s’en faut. Mais certains y travaillent ! Le président de Robopolis vient d’annoncer la création d’un fonds d’investissement dédié au secteur.
Doté de 60 millions d’euros, Robolution Capital investira dans une trentaine de projets français et européens, avec comme objectif à moyen terme de faire émerger un véritable écosystème de la robotique. Ingénieur en chimie industrielle, Bruno Bonnell a fondé et présidé pendant plus de 20 ans Infogrames, devenu Atari en 2003. Passé du jeu vidéo aux robots en 2007, ce collectionneur de météorites est aujourd’hui convaincu que la prochaine révolution industrielle viendra de l’intelligence que l’on saura donner aux objets. Car si le bestseller de Robopolis est pour le moment Roomba… un robot aspirateur autonome, Bruno Bonnell en est convaincu : « d’ici 2030 ou 2050, tous les enfants auront leur robot compagnon ! ». Il faut bien donner raison aux auteurs de science-fiction du XXe siècle.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants