+ de critères

Clarisse Reille veut féminiser les comex

Clarisse Reille veut féminiser les comex

La mixité est un des moteurs du changement. Voilà ce que révèle une récente étude menée par l’association Grandes écoles au féminin (GEF).Ce vaste réseau, piloté par Clarisse Reille, est composé de 42 000 diplômées d’HEC, Centrale, Polytechnique, les Mines, l’ESSEC, l’ENA…
De l’ENA justement Clarisse Reille sort diplômée en 1984, sous le drapeau de la militante Louise Michel qui parraine sa promotion. Clarisse Reille maîtrise son sujet : elle est passée par la politique, dans les cabinets de Michel Noir et de Gérard Longuet, et connaît aussi le monde de l’entreprise comme vice-présidente du développement industriel et scientifique de Bio-Mérieux et directrice générale de Marsh Courtage notamment. Aujourd’hui Clarisse Reille est la directrice de DEFI, le comité professionnel de développement économique de l'habillement, et présidente de GEF. Dans le cadre de cette dernière fonction, elle a mené une étude sur la quantification des femmes dans les équipes de management. Les résultats publiés cette semaine révèlent qu’un comex féminin pourrait être un levier de changement et de modernisation pour l’entreprise. A bon entendeur !
 


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants