+ de critères

Danièle DEVYNCK

Danièle DEVYNCK

 

Après onze ans de travaux et trois mois de fermeture, le musée Toulouse-Lautrec d’Albi ressort transformé de l’opération et offre aux visiteurs la plus riche collection des œuvres du peintre postimpressioniste Henri de Toulouse-Lautrec, né à Albi il y a bientôt 150 ans.
Des paysages environnant la propriété familiale de Céleyran aux chevaux, sa première grande passion, de l’univers des maisons closes à la « nuit parisienne » et ses stars, Lautrec se révèle être pour chaque thème un observateur attentif doué d’un extraordinaire talent de dessinateur. La conservatrice en chef du patrimoine au musée Toulouse-Lautrec, Danièle Devynck, est fière du nouvel établissement qui offre à l’importante collection albigeoise – soit près d’un millier de toiles, lithographies, affiches et dessins – un cadre enfin digne d’elle. Ce chantier de restructuration a également permis de doubler l’espace d’exposition et d’y rajouter un auditorium, des ateliers pédagogiques et une boutique. L’œuvre de Toulouse-Lautrec, mort à 36 ans, n’est pas prête de s’éteindre…


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants