+ de critères

Dominique Bona est immortelle

Dominique Bona est immortelle

Dominique Bona vient d’être élue à l'Académie française, dès le premier tour, au fauteuil de Michel Mohrt. Elle est la 8e femme dans l’histoire de l’Académie et la 6e siégeant aujourd'hui sous la Coupole, aux côtés d’Hélène Carrère d'Encausse, de Florence Delay, d’Assia Djebar, de Simone Veil et de Danièle Sallenave

Née en 1953 à Perpignan, la fille de l’écrivain et journaliste Arthur Conte a soutenu sa thèse sur les fées et les sorcières dans la littérature des XIIe et XIIIe siècles avant de se lancer elle aussi dans une carrière de journaliste, d’abord à la radio puis au Quotidien de Paris et au Figaro. Auteur d’une quinzaine de romans et de biographies (notamment de Stefan Zweig, Berthe Morisot ou encore plus récemment des sœurs Rouart), Dominique Bona a collectionné toute sa vie les récompenses : du prix Interallié (1992) au Renaudot (1998) en passant par le Grand prix des lectrices de Elle (2007). La voilà aujourd’hui devenue immortelle. N’est-ce pas l’ultime consécration pour un auteur qui s'intéresse aux fées ?


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants