+ de critères

François Baroin

François Baroin

Le ministre du Budget a présenté hier en Conseil des ministres un projet de loi de finances 2011 à la fois ambitieux et rigoureux. Dans un contexte de sortie de crise, l’objectif du gouvernement est en effet de réduire le déficit public sans entraver la reprise économique. Exercice d’équilibriste ? Certainement, mais François Baroin n’hésite pas à parler de « rupture historique » pour évoquer la réduction espérée du déficit de 7,7 % du PIB actuellement à 6 % fin 2011... et même 3 % fin 2013. L’objectif du maire de Troyes est d’autant plus ambitieux que ce plan traverse les échéances électorales de 2012, peu propices à la rigueur budgétaire. Le grand argentier du gouvernement sera néanmoins inflexible sur la baisse des dépenses et la hausse nécessaire des prélèvements… sans que cela ne semble écorcher sa cote actuelle de popularité. Aux yeux de certains analystes, l’ancien journaliste et avocat serait même un « premier ministrable » dans le prochain remaniement.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants