+ de critères

François RICHIER

François RICHIER

 

Signe des bonnes relations entre la France et l’Inde, un nouvel institut culturel français a été inauguré la semaine dernière à New Delhi. Une ouverture qui suit de près le succès de The Artist en Inde : le film aux cinq oscars a attiré trois millions de spectateurs dans les salles indiennes – soit autant qu’en France. 
Une période faste pour l’ambassadeur de France en Inde, François Richier, diplomate de carrière entré au quai d’Orsay dès sa sortie de l’ENA et qui occupe là son premier poste d’ambassadeur. Il était auparavant conseiller technique à l’Elysée, où il était chargé des questions politico-militaires et de sécurité. François Richier va d’ailleurs continuer à s’occuper de culture puisque début 2013, une « saison française » qui durera presque 3 mois, Bonjour India, va rassembler de grandes productions en Inde comme le ballet d’Angelin Preljocaj. L'ambassadeur projette également d’organiser à New Delhi une avant-première du film Intouchables. Une présence culturelle importante, donc, dans un pays où environ un million de personnes apprendraient le français. Si l’art entre en diplomatie, c’est aussi que la diplomatie est un art.

 

Eclairage

 

Les relations franco-indiennes concernent également les affaires militaires. Le 31 janvier dernier, le Rafale a été désigné comme objet de négociations exclusives dans un marché de 126 avions de chasse. Cette décision pourrait avoir d’autres conséquences heureuses pour Dassault, puisque le Brésil, qui avait retenu le F-18, a annoncé début 2012 qu’il se réservait la possibilité de choisir le Rafale.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants