+ de critères

Françoise Rudetzki

Françoise Rudetzki

Le juge Jean-Louis Bruguière ne s'en remet pas : « J'ai du mal à parler au passé de cette aventure. Cette femme est tout simplement extraordinaire ». Cette aventure qui se termine, c'est l'association SOS Attentats, et la femme dont il parle, c’est Françoise Rudetzki, fondatrice en 1986 de cette association d’aide aux victimes d’attentats terroristes. Grièvement blessée lors d'un attentat à Paris le 23 décembre 1983, Françoise Rudetzki avait pris conscience du manque de structures dont disposent ce type de victimes. Devenu « lobby de service public », SOS Attentats aura permis la création d'un fond de garantie permettant l’indemnisation des victimes, la reconnaissance du statut de victimes de guerre, et la possibilité pour l'association de se porter partie civile. Aujourd'hui, l’association se dissout faute de moyens, et l’auteur de Triple peine ne souhaite qu’une chose : que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités et qu’une structure pérenne se mette en place pour pallier à la disparition de son association.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants