+ de critères

Guillaume Poitrinal à la tête d'une souscription nationale

Guillaume Poitrinal à la tête d'une souscription nationale

Après la consternation, place à la reconstruction. Le président de la Fondation du patrimoine se trouve au premier plan de l’effort pour restaurer Notre-Dame de Paris. Après l’incendie du lundi 15 avril 2019, qui a infligé de sérieux dommages à la cathédrale, les dons affluent pour financer la reconstruction. Si des cagnottes fleurissent partout sur Internet, la Fondation du patrimoine est l'un de quatre organismes sélectionnés par les pouvoirs publics pour recueillir les dons1.

La Fondation du patrimoine a lancé une collecte nationale dès le lendemain du sinistre. L’organisme s’est engagé à ne prélever aucun frais et les donateurs recevront un reçu fiscal qui leur permettra de déduire de leurs impôts une partie de leurs dons. Mardi, à 13 heures, la Fondation avait déjà récolté deux millions d’euros.

Guillaume Poitrinal est le directeur de la Fondation du patrimoine depuis 2017. Diplômé d’HEC, il commence sa carrière en 1989 au cabinet de Didier Segard, passe par Morgan Sanley puis rejoint le groupe Unibail Rodamco (Unibail à l’époque) en 1995. Il en devient le président-directeur général en 2006. En 2013, il est nommé président de Woodeum & Cie et, l’année suivante, président de la Fondation HEC. En 2016, il est président du Conseil pour l’attractivité et l’emploi de la région Ile-de-France, un poste qu’il conservera jusqu’en 2019. Aujourd'hui il est à la tête de la Fondation dont la mission est de promouvoir la sauvegarde de notre patrimoine. La collecte pilotée par la Fondation du patrimoine va contribuer à la reconstruction de l’un des monuments les plus emblématiques du pays.

 

1- Les trois autres organismes sélectionnés sont le Centre des monuments nationaux, la Fondation Notre-Dame et la Fondation de France.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants