+ de critères

Jacques de Chateauvieux

Jacques de Chateauvieux

La nomination de Jacques de Chateauvieux à la présidence du conseil de surveillance d’Axa a surpris. On peut pourtant faire confiance à Claude Bébéar pour avoir choisi son successeur avec beaucoup de soin, d’autant que les parcours des deux hommes présentent des similitudes indéniables. Claude Bébéar a transformé une petite mutuelle normande en un groupe multinational employant 170 000 salariés, présent dans 55 pays. Quant à Jacques de Chateauvieux, c’est après l’ISG et un passage au Boston Consulting Group que cet aristocrate, descendant d’une vieille famille réunionnaise, a pris la direction des sucreries Bourbon en 1979 et diversifié ses activités pour en faire un conglomérat présent dans l’agroalimentaire, la grande distribution et les services maritimes. Nul doute que cette longévité à la tête d’une entreprise qui réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 770 millions d’euros a pesé dans le choix de Claude Bébéar, qui voulait également éviter chez Axa le système endogamique traditionnel français.


Biographie liée


Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants