+ de critères

Jacques Huillard au sommet de la tour Eiffage

Jacques Huillard au sommet de la tour Eiffage

C’était le 28 octobre dernier. Ofon, une plate-forme pétrolière de deux étages quittait le port de Fos-sur-Mer à destination du Nigeria. Deux monstres d’acier de plus 1500 tonnes chacun, destinés à un champ pétrolier de Total.
Cette opération d’envergure fut habilement menée par Jacques Huillard, le président d’Eiffage Construction métallique. Cet ingénieur diplômé de l’Ecole supérieure des travaux publics a fait ses débuts chez Vinci avant de gravir les échelons du groupe Eiffage. Aujourd’hui pilier du groupe de BTP (le dernier en France à construire des unités pétrolières offshore), il supervise cet ouvrage dont la commande s’élève tout de même à 500 millions de dollars. Le chantier aura duré plus de 20 mois (et 18 d’études), mobilisant 350 emplois en France et 1200 dans des entreprises locales au Nigeria. Courant 2014, la plate-forme pourra accueillir 140 personnes avec ses chambres, ses restaurants, ses bureaux, ses locaux techniques et produire 60 000 barils par jour. Il faudra cependant attendre que la barge traverse les océans et arrive à bon port, dans trois semaines minimum…
 


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants