+ de critères

Jacques Pelissard

Jacques Pelissard

Le président de l’Association des maires de France eut bien du mal à calmer les sifflets qui ont accueilli François Fillon au Congrès des maires ce mardi. Mais derrière son rôle obligé d’arbitre et de médiateur, Jacques Pélissard, maire UMP de Lons-le-Saunier (Jura), ne cache pas ses divergences avec les propositions gouvernementales. Et la suppression de la taxe professionnelle, impôt jugé contre-productif économiquement mais source principale de revenus des collectivités territoriales, est au centre de toutes les discordes. Prenant exemple sur la grogne des sénateurs menée début novembre par Jean-Pierre Raffarin, le « maire des maires » envisage même de ne pas voter le texte à l’Assemblée nationale si ses revendications ne sont pas entendues par le gouvernement. A la tête de l’AMF depuis 2004, ce spécialiste du développement durable a par ailleurs contribué à l’élaboration d’une Charte des maires pour l’environnement en 2007 et décerne chaque année les Rubans du développement durable aux mairies les plus méritantes…


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants