+ de critères

Jean Anglade (1915-2017)

Jean Anglade (1915-2017)

Il était né le 18 mars 1915 à Escoutoux dans le Puy-de-Dôme. Auteur de plus de soixante livres depuis Le Chien du Seigneur paru en 1952, il avait notamment obtenu le prix des libraires grâce à La Foi et la Montagne en 1962.

 

Anglade, Jean, Homme de lettres. Né le 18 mars 1915 à Thiers (Puy-de-Dome). Fils de Jean Anglade, Maçon, et de Mme, née Félistine Chaleron. Marié le 11 juin 1935 à Mlle Marie Ombret (1 enf. : Michelle-Hélène).

Etudes : Cours complémentaire de Thiers, Ecole normale d’instituteurs de Clermont-Ferrand.
Diplôme(s) : Agrégé de l’université (italien) (1947).

Carrière
Instituteur (1934), Professeur de lettres dans l’enseignement technique (1941) puis d’italien aux lycées de Tunis (1947), de Gap (1948), de Clermont-Ferrand (1949-75), Chroniqueur radiophonique.


Œuvres : Chants de guerre et de paix (poèmes), Cours de composition française, le Chien du seigneur (roman), les Mauvais pauvres (roman), les Greffeurs d'orties (essai), les Convoités (roman), l'Immeuble Taub (roman, prix Populiste, 1957), le Fils de Tibério Pulci (roman), le Péché d'écarlate (roman, prix de l'Académie du Vernet et prix Jean Ciblé 1961), la Foi et la Montagne (roman, prix des Libraires 1962), Hervé Bazin (essai), Sidoine Apollinaire (biographie), la Garance (roman), Des chiens vivants, Grands mystiques, Une pomme oubliée (roman, 1969, prix Sully-Olivier de Serres), le Point de suspension (roman, 1969, prix de l'Humour noir 1970), Un front de marbre (roman, 1970), Vie quotidienne dans le Massif central au XIXe siècle (1971), Riez pour nous, le Voleur de coloquintes (1972), Vie quotidienne contemporaine en Italie (1973), Un temps pour lancer des pierres, Histoire de l'Auvergne (1974), le Tilleul du soir, Jean Anglade raconte... (1975), les Singes de l'Europe, Vie quotidienne des immigrés en France (1976), les Grandes heures de l'Auvergne, le Tour du doigt (1977), les Zigzags de Zacharie (1978), les Ventres jaunes (1979), la Bonne rosée (1980), les Permissions de mai, Fables omnibus, l'Auvergne et le Massif central d'hier et de demain (1981), le Pays oublié (roman, 1982), la Noël aux prunes (1983), les Bons dieux (roman, 1984), Mes montagnes brûlées (1985), Avec flûte obligée (1986), Auvergne (1987), Pascal l'insoumis (1988), la Dame aux ronces (1989), Juste avant l'aube, les Montgolfier (1990), Un parrain de cendre (1991), Qui t'a fait prince ?, Gens d'Auvergne, le Jardin de Mercure, Mémoires d'Auvergne (1992), Confidences auvergnates, Y'a pas d'bon Dieu, l'Auvergne vue du ciel (1993), la Soupe à la fourchette (1994), Un lit d'aubépine (1995), l'Auvergne aux tisons (1995), la Bête et le Bon Dieu, la Maîtresse au piquet, Trésors de bouche (1996), le Saintier (1997), le Grillon vert et Mon beau pays la Haute-Loire (1998), le Faucheur d'ombres (1998, rééd., 2012), la Fille aux orages (1999), le Pape ami du diable, le Pain de Lamirand, Auvergne encore, Un souper de neige (2000), les Puysatiers (2001), Dans le secret des roseaux, Auvergne de mes jours, Aux sources de mes jours (2002), la Rose et le lilas (2003), Avec le temps... (nouvelles, 2004), l'Ecureuil des vignes (2004), Une étrange entreprise (2005), le Temps et la paille (2006), l'Auvergne de Jean Anglade (2007), Le Semeur d'alphabets (2007), Un cœur étranger (2008), Les Délices d'Alexandrine (2009), Une vie en rouge et bleu (2010), Le Dernier de la paroisse (2011), Les doigts bleus de la pluie et Le Choix d'Auguste (2012), Le Sculpteur de nuages (2013), Les Cousins Belloc (2014), Le Grand dérangement (2015); traductions d'ouvrages italiens.


Décoration(s) : Chevalier de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, Officier des Palmes académiques et des Arts et des Lettres, Chevalier du Mérite de la République italienne.


Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants