+ de critères

Jean Castex, Monsieur déconfinement

Jean Castex, Monsieur déconfinement

Reconnu par le monde politique comme un homme de terrain, le haut fonctionnaire Jean Castex s'est vu confier par le Premier ministre Edouard Philippe la mission de réfléchir aux meilleurs scénarios pour la sortie du confinement prévue le 11 mai prochain. Régionalisation, sortie par catégories d'âge, reprise du travail, rentrée des classes, de nombreuses issues sont possibles et aucune ne fait vraiment l'unanimité. Une mission difficile, mais primordiale pour l'avenir de la nation, que le gersois de 54 ans compte bien réussir, en compagnie d'une équipe triée sur le volet : le conseiller maître à la Cour des comptes, Benoît Vallet, l'ancien préfet de la région Alsace et du Centre, Pierre-Etienne Bish, le professeur et chirurgien, Didier Houssin et le directeur général du CHU de Brest, Philippe El Saïr. Portrait de celui que l'on nomme désormais "Monsieur déconfinement."

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et énarque de la promotion Victor Hugo (1989-1991), Jean Castex a un parcours atypique, jalonné par des postes de premier plan dans des domaines variés. Dès sa sortie de l'ENA en 1991, il est admis à la Cour des comptes et rejoint cinq ans plus tard la direction départementale des affaires sanitaires et sociales du Var, avant de devenir en 2005 directeur de l'hospitalisation et de l'organisation des soins au ministère de la Santé. C'est là qu'il rencontre Xavier Bertrand qui repère très vite ses qualités et en fait son directeur de cabinet au ministère de la Santé puis au ministère du Travail. Ensemble, ils affronteront la terrible pandémie de grippe aviaire et seront félicités par l'OMS pour leur gestion de la crise. En 2008, Jean Castex retrouve la Cour des comptes en tant que conseiller maître et découvre la même année la fonction de maire en remportant les élections municipales de Prades, petite ville des Pyrénées orientales, dont les habitants lui redonneront largement leur confiance en 2014 et en 2020. "Je découvre le ravissement de cette fonction, confie-t-il. Quand une loi est votée, il faut beaucoup de temps pour que cela change la vie des gens. Les décisions d'un maire ont des effets plus immédiats." Maire, magistrat à la Cour des comptes, directeur de cabinets ministériels, Jean Castex est aussi délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques 2024. Un homme doté d'une science aussi large que précise du terrain qui tentera cette fois de répondre aux attentes existentielles des millions de Français, confinés depuis plusieurs semaines et anxieux face au virus qui sévit encore sur le territoire.


Biographie liée

  • Voir la biographie de Jean Castex Magistrat à la Cour des comptes, Homme politique > AGENCE NATIONALE DU SPORT (ANS) > COUR DES COMPTES > DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE AUX GRANDS ÉVÉNEMENTS SPORTIFS > DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE AUX JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES 2024 > PREMIER MINISTRE

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants