+ de critères

Jean d'Haussonville remeuble le château de Chambord

Jean d'Haussonville remeuble le château de Chambord

Pour redonner vie aux palais de l'Ancien régime en leur rendant leur mobilier d'origine, Jean d'Haussonville, directeur général du domaine de Chambord et Bernard Schotter, administrateur général du Mobilier national, viennent de signer une convention de prêts et de partenariats.
Diplômé de l'IEP de Paris et de l'ENA, Jean d'Haussonville est un diplomate de carrière passé des essais nucléaires au domaine de Chambord. Entré au quai d'Orsay à sa sortie de l'ENA, c'est en 2004 qu'il intègre le cabinet de Renaud Donnedieu de Vabres alors ministre de la Culture et de la Communication. Il devient ensuite directeur de l'Institut français d'Allemagne avant de prendre la tête du domaine de Chambord et de devenir également, en 2012, commissaire général à l'aménagement du domaine de Rambouillet. Chambord, le plus vaste des châteaux de la Loire, était bien vide depuis la Révolution, son mobilier n’y ayant pas survécu. 50 meubles y sont donc de retour, notamment dans l'appartement de parade occupé par Louis XIV. L’occasion de redécouvrir un lieu unique qui servit de décor au Peau d’âne de Jacques Demy.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants