+ de critères

Jean-Michel Di falco

Jean-Michel Di falco

Quoi de plus naturel, pour celui que l’on  surnomme « l’attaché de presse de Dieu », que d’utiliser la chanson pour évangéliser. L’évêque de Gap et d’Embrun a utilisé les plus belles voix de son diocèse pour réaliser un premier CD, Spiritus Dei, qui sort cette semaine chez Universal.Né d’une discussion entre l’homme d’église et Didier Barbelivien, le trio Les Prêtres a enregistré 14 titres qui mélangent musique sacrée et grands standards de la variété, comme l’Hallelujah de Leonard Cohen. S’il fait un tabac comme son pendant irlandais The Priests, qui a vendu plus d’un million d’albums en 2008, les recettes permettront de construire une nouvelle église dans les Hautes-Alpes et une école à Madagascar. Monseigneur di Falco, qui a lui-même écrit les textes de deux chansons, en fera d’ailleurs la promotion à la télévision ce dimanche. L'ancien porte-parole de l'épiscopat français, qui mène dans ses montagnes une « vie de solitude peuplée », n’a décidément pas renoncé à l’outil cathodique pour propager l’image d’une église vivante et moderne !


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants