+ de critères

Jean-Paul Costa

Jean-Paul Costa

On dit de Jean-Paul Costa qu’il est un juge tout en rondeur. Du haut de son bureau en verre, le président de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) souffle les 50 bougies de l’institution supranationale, ultime recours et défenseur des libertés fondamentales pour 800 millions de citoyens. Une fonction à hautes responsabilités pour le premier Français à ce poste depuis René Cassin, père de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Ce pur produit du Conseil d’Etat a rejoint la CEDH comme juge en 1998 avant d’en être élu président en 2007. Homme de consensus, proposé par la gauche et renouvelé par la droite, il s’inquiète de la situation actuelle et appelle à « des états généraux des droits de l’homme en Europe ». France y compris, évidemment, elle qui fut condamnée trois fois en 2008 pour violation du droit à la liberté d’expression. Comme le reporter à la houppette, ce tintinophile averti continue sa route de redresseur de torts.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants