+ de critères

Jean-Philippe Cotis

Jean-Philippe Cotis

A la tête de l’Insee depuis 2007, ce fou de chiffres est souvent chargé d’en annoncer de mauvais : inflation, chômage, croissance en berne… En ce début d’année, le patron des statisticiens a une (plutôt) bonne nouvelle : la France est, avec l’Irlande, le pays européen où la fécondité est la plus forte. Avec plus de 800 000 naissances enregistrées en 2008 et désormais plus de deux enfants par femme, les Français font donc partie des populations les plus dynamiques… sur le plan démographique. Jean-Philippe Cotis, énarque passé par le FMI et l’OCDE, a donc hérité il y a plus d’un an de l’une des directions les plus sensibles du ministère des Finances : l'Insee, dont les prévisions sont parfois critiquées. Très hostiles au projet de délocalisation d’une partie de leurs services à Metz, les statisticiens vont déjà devoir plancher sur le recensement 2009. Dur, dur d’être à l’Insee…


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants