+ de critères

Jean-Pierre Jeunet

Jean-Pierre Jeunet

Depuis 1975, Deauville revit tous les ans le D-Day, le Jour J : les Américains débarquent. Mais ces Américains-là portent plutôt l’uniforme de vedette : paillettes, nœud papillon et sourires étincelants. Cette année, Jean-Pierre Jeunet préside le jury du festival normand qui se tient jusqu’à dimanche. Le réalisateur de La Cité des enfants perdus, du Fabuleux destin d’Amélie Poulain, d’Un long dimanche de fiançailles et de Micmacs à tire-larigot (bientôt en salles) en connaît une bobine sur le cinéma. Il a reçu de multiples récompenses et a travaillé avec les studios hollywoodiens en tournant Alien, la résurrection, un film à gros budget avec des monstres à l’intérieur. Jean-Pierre Jeunet aime le cinéma américain, il sera donc servi avec une dizaine de films en compétition et autant en avant-premières. En attendant la remise des prix dimanche, le réalisateur suit de près l’évolution de la grippe A, qui pourrait s’avérer bien plus dangereuse pour la fréquentation des salles que les éventuelles critiques de son prochain film.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants