+ de critères

Jean-Yves Le Drian, le cyberministre

Jean-Yves Le Drian, le cyberministre

Le ministre de la Défense a inauguré lundi le pôle d’excellence de cyberdéfense et les nouveaux locaux de la Direction générale de l’armement (DGA) Maîtrise de l’information. Après l’armée de terre, l’armée de l’air et la marine, nous sommes à l’aube d’une quatrième armée, spécifiquement créée pour lutter et riposter contre les cyberattaques.
S’il a commencé comme assistant à l’université de Rennes avant de devenir inspecteur général de l’Education générale, Jean-Yves Le Drian a brigué tous les mandats bretons : maire de Lorient, président du conseil général de Bretagne, député du Morbihan… et pour son premier poste au gouvernement, il est secrétaire d’Etat à la Mer. En 2012, il quitte néanmoins les côtes armoricaines pour s’installer rue Saint-Dominique au ministère de la Défense. Mais c’est bien en Bretagne qu’il a inauguré le pôle d’excellence de cyberdéfense (à Rennes) et la Direction générale de l’armement-Maîtrise de l’information (à Bruz). Il s’agit de la mise en pratique de l’une des principales missions qu’il s’était fixée. Une armée d’un nouveau genre qui comptera à l’horizon 2019 l’apport de 2 600 militaires, 600 experts, 3 200 agents, complétés par 4 400 réservistes de cyberdéfense. Tous auront trois objectifs : renseignement, protection des systèmes militaires français et lutte informatique offensive.
 


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants


Notre application mobile

Téléphone

Nos partenaires

heure minute seconde