+ de critères

Joann Sfar, l'homme orchestre de la rentrée

Joann Sfar, l'homme orchestre de la rentrée

publie Comment tu parles de ton père chez Albin Michel. Un roman autobiographique dans lequel l'auteur se dévoile pour la première fois sans dessins. Il y dresse le portrait d’un père flamboyant et d’une mère morte alors qu’il avait 3 ans. Pour autant, l'auteur du Chat du Rabbin ne délaisse pas ses crayons puisqu'il publie aussi la BD Fin de la parenthèse, en librairie le 14 septembre: l'histoire d'un peintre enfermé quatre jours dans un hôtel particulier en compagnie de quatre jeunes filles afin de tenter de décryogéniser Salvador Dali par des mises en scène de ses tableaux. Un vibrant hommage à Dali que Joann Sfar prolonge dans l'exposition Une seconde avant l’éveil où peintures et dessins s'inspirent de l'univers du maître catalan. 
C'est à partir du 9 septembre, espace Dalí Paris, dans le 18e arrondissement. Le 3 octobre va paraître Si j’étais une femme je m’épouserais (chez Marabout), un carnet dans lequel l'auteur retrace aussi six mois d’une psychanalyse.
Romancier, auteur de BD, conteur, réalisateur (Gainsbourg, vie héroïque en 2010), peintre... Joann ne cesse de multiplier les expériences et d'explorer tous les domaines de la création.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants