+ de critères

Marine Le pen

Marine Le pen

Le 14e congrès du Front National à Tours devait être celui de la passation du flambeau. Sans surprise, c’est bien Marine Le Pen qui succède à son père à la présidence du parti, en remportant 67,5 % des voix face à Bruno Gollnisch. A 42 ans cette avocate de formation, aujourd’hui députée européenne se retrouve donc en lice pour la présidentielle de 2012, et son discours de clôture de la grand’messe frontiste ressemblait à une déclaration de programme. Etat fort, laïcité, protectionnisme économique semblent être les grands thèmes de campagne d’un FN que la nouvelle présidente souhaite voir « renouvelé, ouvert et efficace ». Malgré ce « relifting », Marine Le Pen n’a oublié aucun courant au moment de constituer son nouvel état-major : si elle a placé un de ses soutiens, Steeve Briois, au poste de secrétaire général, elle n’a pas oublié les proches de son père (Alain Jamet) et a même proposé la vice-présidence à Bruno Gollnisch, qui a préféré refuser.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants