+ de critères

Marion Guillou-charpin

Marion Guillou-charpin

Atypique, Marion Guillou, dans cet ancien bastion masculin qu’est l’X ? On peut le dire, et pas seulement parce qu’elle est la première femme à être nommée à la présidence du conseil d’administration de la prestigieuse école, après être sortie de la deuxième promotion de l’histoire ouverte à la gent féminine. Mais aussi parce qu’elle n’appartient ni au corps des mines, ni à celui des ponts : présidente de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), cet ingénieur du génie rural a mené une carrière remarquée au ministère de l’Agriculture, où elle fut directrice générale de l’Alimentation. Son premier défi sera d’améliorer le rayonnement international de Polytechnique. Pour cela, la fondation X lance une vaste campagne de levée de fonds, principalement en direction des diplômés de l’école et sous le parrainage de Claude Bébéar. Objectif : recueillir 25 millions d’euros en cinq ans afin de rejoindre le MIT, Stanford ou Cambridge parmi le peloton de tête des écoles d’ingénieurs.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants