+ de critères

Olivier Poubelle, le repreneur de salles de concerts

Olivier Poubelle, le repreneur de salles de concerts

Au premier temps de la valse, Georges Brassens, Jacques Brel, Boris Vian, Serge Gainsbourg, Guy Béart ou Juliette Gréco y ont débuté. Au deuxième temps de la valse, les Trois Baudets ont été réhabilités par la Mairie de Paris.
Et dans cette valse à trois temps, c’est finalement Olivier Poubelle qui reprend la célèbre salle de concert du nord de Paris. Né en 1960, un an tout juste après la Valse à mille temps de Brel et la disparition de Vian, Olivier Poubelle passe son bac en candidat libre, obtient une maîtrise d’histoire, et commence sa carrière comme administrateur du Centre de littérature orale. Il se lance ensuite dans la programmation de concerts comme « tourneur » avant de reprendre, au début des années 2000, la Maroquinerie, le Bataclan, puis la Flèche d’or et enfin le théâtre des Bouffes du Nord lorsque Peter Brook décide de prendre du recul. Les Trois Baudets est donc sa cinquième salle parisienne. Et même si c’est « Paris qui bat la mesure », Olivier Poubelle rouvre en même temps avec Victor Bosch une autre salle dans la banlieue lyonnaise : le Radiant.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants