+ de critères

Olivier Veran nouveau ministre de la Santé

Olivier Veran nouveau ministre de la Santé

Résumé des épisodes précédents : Benjamin Griveaux renonce à l'élection municipale parisienne, Agnès Buzyn le remplace au pied levé, Olivier Veran jusqu'alors député de l'Isère prend sa place. Sa mission, il l'a acceptée : la crise de l'hôpital public, le coronavirus, la réforme des retraites. Facile.

Né en 1980, Olivier Veran fait partie de ces députés qui n'ont pas encore atteint la quarantaine et qui viennent de la société civile. Docteur en médecine et titulaire d'un master de gestion et politique de santé, il commence comme interne de neurologie des hôpitaux à Grenoble en 2004. Il deviendra ensuite médecin neurologue hospitalier au CHU de Grenoble-La Tronche puis doyen des internes des hôpitaux de Grenoble.

Changement de cap en 2012, alors qu'il était suppléant de Geneviève Fioraso à l'Assemblée nationale. Celle-ci devient ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Olivier Veran la remplace comme député socialiste de l'Isère. Il se fait plus tard élire au Conseil régional de l'Auvergne Rhône-Alpes, et de nouveau député, cette fois sous la bannière La République En Marche. Rapporteur général de la commission des Affaires sociales depuis le début du quinquennat, son parcours semblait le prédestiner pour le portefeuille de la Santé.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants