+ de critères

Philippe Camus

Philippe Camus

C'est à New York où il s'était installé depuis son éviction mouvementée d'EADS en 2005 que Philippe Camus a appris sa nomination à la présidence d'Alcatel-Lucent, aux côtés du Néerlandais Ben Verwaayen, qui remplacera Pat Russo à la direction générale. Ce normalien de 60 ans, agrégé de physique et d'actuariat, batteur de jazz et lecteur de science-fiction à ses heures, était le candidat idéal pour les administrateurs du groupe franco-américain. Fidèle de l'empire Lagardère, qu'il aida à reconstruire après la faillite de La 5, c’est un habitué des groupes multinationaux puisqu'il fut l'un des principaux auteurs du montage financier d'EADS. Grand amateur de la culture des roses, il devra employer tous ses talents pour parachever la greffe entre Alcatel et Lucent, qui, pour le moment, n’a pas encore pris…


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants