+ de critères

Philippe Petit

Philippe Petit

La destinée de ce drôle de personnage ne tient qu’à un fil depuis 1974, date à laquelle il commit son premier « crime artistique » en s’élançant sur un filin d’acier entre les tours du World Trade Center. De cet exploit réalisé sans filet protecteur et préparé à la façon d’un braquage de banque, le britannique James Marsh a fait un documentaire : Man On Wire. Primé en février dernier au festival de Sundance, le film est désormais disponible en France en DVD. Funambule autodidacte, jongleur des rues, danseur et parfois pickpocket « pour le plaisir du jeu », Philippe Petit multiplie les traversées insolites en équilibre, d’actions clandestines en cérémonies officielles, aux quatre coins du monde. À bientôt 60 ans, il vit toujours dans une résidence d’artistes à New York, projette d’y ouvrir une école d’art multidisciplinaire et prépare avec Robert Zemeckis un long-métrage sur sa vie, qu’il considère comme « une succession de pièces de théâtre éphémères et improvisées »…


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants