+ de critères

Sandrine Bonnaire présidente de Beaune

Sandrine Bonnaire présidente de Beaune

Après Cédric Klapisch en 2014 et Danièle Thompson en 2015, c’est donc à la comédienne et réalisatrice Sandrine Bonnaire que l’on confie la présidence du jury du Festival international du film policier de Beaune.
En 2007, le festival de Cognac qui célébrait depuis 25 ans le cinéma et la littérature policiers, tire un rideau noir faute de financement. La ville de Beaune prend le relais en 2009 avec comme président un certain Claude Chabrol… Le réalisateur filma Sandrine Bonnaire dans La Cérémonie en 1995 où elle interprétait le rôle d’une jeune meurtrière qui lui valut le Prix d'interprétation féminine au Festival de Venise. Mais Sandrine Bonnaire ne sera pas à Beaune pour tuer qui que ce soit, bien au contraire, puisque l’occasion lui est donnée de mettre en lumière le cinéma noir. Et pour cela l’interprète de Sans toit ni loi (pour lequel elle obtint le César de la meilleure actrice en 1986) pourra s’appuyer sur son expérience puisqu’elle a déjà présidé le festival de Deauville il y a tout juste dix ans. Pour cette huitième édition, qui accueillera Brian de Palma en invité d’honneur, elle devra choisir, avec l’aide de son jury, parmi les huit films en compétition qui succèdera à Victoria du réalisateur allemand Sebastian Schipper. Et comme il est également question de littérature, le Festival récompensera le Grand prix du roman noir français et le Grand prix du roman noir étranger ainsi que le Prix du premier roman policier. Du 30 mars au 3 avril, au cœur de la Bourgogne, le noir se déclinera aussi bien sur grand écran que sur papier.
 

A noter que Danielle Thiéry, commissaire honoraire et auteur de romans policiers, est présidente du Jury Spécial Police lors de ce même festival.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants