+ de critères

Sandrine Piau

Sandrine Piau

A vingt ans, elle se destinait à la harpe. Avant qu’une rencontre avec William Christie ne lui ouvre les chemins du baroque… et les sentiers de la gloire. Nommée artiste lyrique de l’année aux dernières Victoires de la musique classique, la soprano confirme sa place d’exception parmi la nouvelle génération de chanteurs classiques. S'il fallait faire un bref portrait de la lauréate, on pourrait dire qu’elle laisse volontiers Offenbach à Nathalie Dessay, qu'elle interprète Haendel mieux que quiconque et que sur une île déserte elle emporterait les Leçons de ténèbres de Couperin. Mais elle chante aussi Mozart et son compositeur de cœur est Britten... Autrement dit, Sandrine Piau est une « baroqueuse » qui ne s’interdit pas de visiter régulièrement les répertoires classiques et contemporains. Car en dehors du catalogue complet d'Haendel et de Vivaldi, la belle caresse le rêve d'interpréter un jour le rôle d’Anne Truelove dans Stravinski ou Le Dialogue des carmélites de Poulenc !


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants