+ de critères

Teddy Riner sur la voie royale

Teddy Riner sur la voie royale

Si le mot judo signifie littéralement "voie de la souplesse", il faut désormais se pencher bien bas pour continuer à suivre le palmarès de Teddy Riner. Il en est à dix titres mondiaux, un record.   
Résumé des épisodes précédents : neuf fois champion du monde, double champion olympique à Londres en 2012 et à Rio en 2016, sans parler des championnats d’Europe ou de France, des Jeux méditerranéens, des masters ou du Tournoi de Paris, c’est bien simple, Teddy Riner n’a pas connu la défaite depuis le 13 septembre 2010. En 2012, il publiait Se dépasser toujours aux éditions Plon. A croire qu’il l’a relu récemment… ses neuf titres mondiaux ne lui suffisant pas, il décide de tenter "la decima" à Marrakech. Un tournoi mondial toutes catégories n’est jamais une formalité… mais le mur Riner semble toujours plus infranchissable pour ses adversaires. Une formalité ?, non. Un exploit ? oui. En finale face au Belge Toma Nikiforov, il décroche son dixième titre mondial, un record qui le place parmi les plus grands champions, tous sports confondu. Il compte arrêter sa carrière après les Jeux olympiques de 2020… Espérons que le générique de fin sera accompagné de la Marseillaise.
 


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants