+ de critères

Thomas Grenon

Thomas Grenon

Transfert important entre deux institutions majeures du paysage culturel : Thomas Grenon quitte la Réunion des musées nationaux (RMN) pour le Muséum d’histoire naturelle. A part une courte parenthèse chez Axa et à la Royal Bank of Scotland, Thomas Grenon est devenu un habitué des établissements culturels et scientifiques publics. Ancien directeur de la Cité des sciences, il laisse derrière lui un bilan très positif puisqu’il a transformé la RMN en véritable opérateur culturel rentable. L’exposition Picasso et les Maîtres – ou celle actuellement consacrée à Monet – en sont les exemples les plus marquants. Il rejoint aujourd’hui une prestigieuse institution de 2000 salariés dont 500 chercheurs, chargée d'étudier l'homme et son environnement végétal ou animal. L’une de ses missions sera sans nul doute de prouver que science et art peuvent cohabiter. Rien d’insurmontable au vu de son propre parcours, celui d’un X-mines qui s’épanouit dans le monde de la culture.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants