+ de critères

Véronique OVALDÉ

Véronique OVALDÉ

Parmi les centaines d’ouvrages qui déferlent en librairie, piochez sans hésiter celui de Véronique Ovaldé. Cette autodidacte au parcours riche et singulier a toujours voulu écrire. Chef de fabrication dans différentes maisons d'édition, elle prend la première fois sa plume en 2000 et publie Le Sommeil des poissons. Aujourd’hui éditeur chez Albin Michel et auteur aux éditions de l’Olivier, Véronique Ovaldé signe son septième ouvrage, Des vies d’oiseaux, récit romanesque qui met en scène une mère, une fille et leurs choix de vie dans une Amérique latine imaginaire. Après le succès de Ce que je sais de Vera Cruz (prix Edelweiss 2009, prix Renaudot des lycéens 2009 et Grand prix des lectrices de Elle en 2010), la romancière simplifie les décors et les situations pour se concentrer sur les relations humaines. Son écriture légère, poétique et l’univers décalé de son dernier opus devraient marquer la rentrée littéraire cette année. Les cartons s’accumulent dans les arrière-boutiques et les libraires sont débordés ! Dans les semaines qui viennent, ils vont mettre sur leurs tables des centaines de nouveaux ouvrages. Rien ne ressemble plus à une rentrée littéraire qu’une autre rentrée littéraire, et pourtant de nombreux acteurs changent, de jeunes romanciers font surface et les thématiques évoluent. Parmi les tendances de l’année 2011, un goût partagé pour la chronique familiale avec notamment les récits de Véronique Ovaldé, David Foenkinos (Les Souvenirs), Caroline Lunoir (Faute de goût) ou Laurence Tardieu (La confusion des peines)… pour ne citer que quelques noms des 654 romans publiés en cette rentrée 2011.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants