+ de critères

Couturiers - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Couturiers
Couturiers français who's who meilleur expert reconnu spécialiste savoir-faire personnalité française spécialité française

La couture est arrivée très tôt dans l'histoire, dès le Néolithique... mais le vêtement a pris une place de plus en plus importante au cours des siècles, devenant le symbole d'une classe, d'un milieu social, d'une corporation ou d'un mode de vie. La haute-couture, quant à elle, nécessite un savoir-faire très particulier, réglementé par un décret de 1945 visant à la protéger en imposant des critères très stricts.


Un peu d'histoire


Difficile de savoir à partir de quand la France s'est hissée au sommet de la couture mondiale, mais on peut dire sans trop se tromper que cela date des XVIIe  et XVIIIe siècles lorsque la cour de Versailles faisait la pluie et le beau temps sur toutes les formes d'art et de bon goût. Colbert ne nous désavouerait pas, lui qui disait "la mode est pour la France ce que les mines d'or du Pérou sont pour l'Espagne". Cette tendance s'est pérennisée sous l'Empire puis tout au long du XIXe siècle. C'est sous Napoléon III que commencent les défilés de mode et les collections, sous l'influence de Charles Frederick Worth, un couturier né en Angleterre et installé à Paris. Il est connu pour être le fondateur de la haute-couture. C'est l'époque où Paris est la Ville lumière et où les grands magasins comme le Printemps, les Galeries Lafayette ou le Bon Marché, sont créés.

Le XXe siècle voit l'arrivée de vedettes qui sont entrées dans l'histoire : Jean Patou, Madeleine Vionnet, Jeanne Lanvin, Coco Chanel, Christian Dior, Yves Saint Laurent, Pierre Cardin, Jean-Paul Gaultier, Christian Lacroix, Ted Lapidus, Guy Laroche, Thierry Mugler... Si certains ont tenu à garder le profil de simples artisans, d'autres ont au contraire tout fait pour "starifier" leur art. Les défilés sont devenus grâce à eux des lieux incontournables et font la une des journaux pendant toute leur durée.


Les mots de la couture


Aiguille, baigneuse, blouse, boutonnière, brisure, canevas, colifichet, dé à coudre, dentelle, doublage, feutre, fonture, ganser, glacis, liseré, maille, mignonnette, œillet, passepoil, passequille, plissé, rebord, silésienne, traboutis, tussor, voile... Le vocabulaire de la couture est aussi vaste que le nombre de gestes nécessaire à la réalisation d’un vêtement. Sans oublier les podiums, défilés et mannequins devenus de véritables stars, comme Inès de la Fressange ou encore Laetitia Casta.


Organisation


La Fédération française de la couture du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode a été créée en 1973.
La Fédération française de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode regroupe la Chambre syndicale de la haute couture (créée en 1868), la Chambre syndicale de la mode masculine (créée en 1973) et la Chambre syndicale du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode (créée en 1973).
L'École de la chambre syndicale de la couture parisienne (ECSCP) est une école d'enseignement privé fondée en 1927.
 

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



16 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.