+ de critères

Galeristes - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Galeristes
Galeristes français who's who meilleur expert reconnu spécialiste savoir-faire personnalité française spécialité française

S'ils sont bien moins connus que les artistes qu'ils représentent, les galeristes représentent un maillon essentiel de la vitalité de l'art. Travailleurs de l'ombre, dénicheurs de talents, promoteurs d'une esthétique, de goûts ou de génie, ils prennent parfois de véritables risques pour défendre des artistes qu'ils décident de soutenir.

Les galeristes ne se contentent pas d'exposer des artistes anciens ou contemporains. Il leur revient le soin de les choisir, de préparer leurs expositions, parfois de les guider, de se tenir constamment à l'affût des nouveautés et de l'évolution du marché de l'art. Leur rôle consiste aussi, bien entendu, à vendre les œuvres d'art, qu'il s'agisse de peinture, de sculpture, de photographie ou de mobilier. Ils sont les intermédiaires entre les artistes et les acheteurs.
Long est le travail entre l'exécution d'une œuvre et sa vente à un acheteur ou un collectionneur. Tout comme dans le secteur du livre où l'éditeur gère toute la partie commerciale et la communication, le galeriste doit promouvoir le travail de ses poulains. A partir du moment où il "parie" sur un artiste, il doit tout mettre en œuvre pour que l'artiste soit reconnu.

Ambroise Vollard (1866-1939) fut l'un des plus célèbres galeristes. C'est notamment grâce à lui que furent révélés Paul Cézanne, Paul Gauguin, Vincent van Gogh, Henri Matisse ou encore Pablo Picasso.

 

La Foire internationale d’art contemporain ou Fiac


Alors qu'il en existait de semblables notamment en Suisse et en Allemagne, c'est en 1974 qu'a lieu la première Fiac (dont la dénomination était alors "Salon international d'art contemporain"). Il s'agit d'une manifestation d'art contemporain annuelle permettant aux galeristes, directeurs de musées, collectionneurs ou simples amateurs, de se rencontrer et de découvrir et d’acquérir de nouvelles œuvres. Elle s'est tenue successivement dans l'ancienne gare de la Bastille, Porte de Versailles, au Grand Palais ou encore à l’espace Eiffel-Branly. En 2014, en plus de l’espace du Grand Palais, la Fiac lance également une Fiac OFF qui se tient à la Cité de la mode et du design. A noter que, depuis 2001, le prix Marcel Duchamp est organisé en partenariat avec le Centre Pompidou et le Musée national d'art moderne. Il a pour but de "contribuer au rayonnement international de la scène française en confirmant la notoriété d'un artiste résidant en France, travaillant dans le domaine des arts plastiques et visuels".

 

Organisation


Fondé en 1947 et héritier du Syndicat des éditeurs d'art et négociants en tableaux modernes, le Comité professionnel des galeries d'art (CPGA) est une association qui a pour mission de représenter les galeries d'art françaises auprès des pouvoirs publics.
Fondée en 1994, l’Association pour la diffusion internationale de l’art français (ADIAF) regroupe 350 collectionneurs d’art contemporain engagés dans l’aventure de la création. C’est elle qui est notamment à l’origine du prix Marcel Duchamp.
Créée en 2013, La Fédération française des galeries d'art photographique (FFGAP), quant à elle, s'engage à "soutenir l'expression artistique photographique, défendre et clarifier le statut d'œuvre d'art en matière de photographie et à protéger les collectionneurs et amateurs d'art".

 

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



69 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.