+ de critères

Pilotes de chasse - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Pilotes de chasse
Pilotes de chasse français who's who meilleur expert reconnu spécialiste savoir-faire personnalité française spécialité française

Peut-on parler de "savoir-faire" lorsque l'on évoque les pilotes de chasse ? Ce qui est certain c'est que les hommes qui sont aux commandes des avions de combat disposent de techniques rudement acquises qu'ils doivent associer à des qualités innées. Tout le monde ne peut pas être pilote de chasse. Et au risque de décevoir tous ceux qui, adolescents, ont vibré devant Top Gun, si le métier de pilote de chasse est un métier qui fait rêver, il est d'une exigence rare et l'erreur peut y être fatale.


Un peu d'histoire


Il faut attendre, et ce n'est pas une plaisanterie, le 1er avril 1933 pour que l'armée de l'air soit créée par décret. Mais les avions de chasse sont néanmoins apparus dès la Première Guerre mondiale, dévoués en premier lieu à la reconnaissance aérienne puis rapidement à l'interception des chasseurs ennemis. Il fut décidé d'installer un système d'armement spécifique à cette aéronautique militaire, le lieutenant pilote Roland Garros installant notamment un système de mitrailleur sur son capot moteur qui sera largement repris par ses compatriotes aussi bien que par ses ennemis.
Evidemment des balbutiements de l'aviation militaire à nos jours, les équipements, les techniques et les tactiques ont considérablement évolué. Nous sommes aujourd'hui loin de Manfred von Richthofen, cet as mythique allemand plus connu sous le sobriquet de Baron rouge, qui volait en vedette solitaire. La France aussi a eu ses as : René Fonck, Georges Guynemer ou encore Charles Nungesser pendant la Première Guerre mondiale, Pierre Clostermann, Marcel Albert ou Jean Demozay pendant la Seconde. Mais si la tradition de l'excellence de l'armée de l'air française perdure, les pilotes font désormais partie d'une patrouille, soudée et solidaire, reliée en permanence à une équipe au sol.

Louis Blériot, Antoine de Saint-Exupéry ou Jacqueline Auriol sont des noms qui ont fait rêver plusieurs générations et qui, plusieurs décennies après leurs exploits, continuent à faire briller les yeux des enfants comme ceux des adultes, l'aviation militaire apportant son lot de légendes et de mystères.
De nos jours, parmi les meilleurs pilotes, les Français ne sont pas en reste. Jean-Loup Chrétien et Patrick Baudry s'ils sont connus pour leurs activités spatiales furent auparavant pilotes de chasse. Et s'il s'agit d'un métier majoritairement masculin, les femmes ont su y trouver leur place. La première femme brevetée pilote de chasse est Caroline Aigle en 1999. D'autres ont suivi et elles étaient une quinzaine en 2014 (sur environ 400 pilotes au total).
Et comment évoquer les pilotes de chasse sans parler de la patrouille de France ? Créée en 1953, c'est la patrouille acrobatique officielle de l'armée de l'air, et l'une des meilleures patrouilles acrobatiques du monde !


Organisation


Pour avoir la chance de devenir pilote de chasse, il faut bien évidemment passer par l'armée. Deux formations sont possibles : soit passer après le baccalauréat par la filière Elève officier du personnel navigant (EOPN), soit par un concours niveau Math Spé, l’École de l’Air de Salon-de-Provence.
L'Association des pilotes de chasse (APC) est née en 1964 pour fédérer la corporation des pilotes de chasse.

 

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



33 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.