Biographie Max Jalade

Max Jalade Journaliste Décédé le (voir toutes les personnalités décédées en 0000)

Jalade, Max,
Journaliste.
Né le
29 janvier 1922 à Monte-Carlo (Principauté de Monaco).
Fils d'
Henry Jalade, Joaillier,
et de
Mme, née Henriette Gérard.
Mar.
en secondes noces le 28 décembre 1968 à Mlle Monique Thies pseudo. de Monique Farcis-Morgat, Traductrice (1 enf. de son premier mariage : Joëlle [Mme Lionel Lesage]).

Etudes :
Lycée de Monaco, Centre universitaire méditerranéen à Nice.

Carrière :
Attaché de presse à Radio-Monte-Carlo (1943-45), Grand Reporter au service politique de Paris-Presse-l’Intransigeant (1946-63), Directeur-rédacteur en chef de la revue France-Eurafrique (1954-80), Rédacteur en chef de la Nouvelle agence de presse (1963-76), Grand Reporter au Figaro (1977-80), Chroniqueur pour Marchés tropicaux, Africa N°1, Esope, Membre du Comité de rédaction d’Afrique Contemporaine, Conseiller technique de l’agence Reuter pour les affaires d’Afrique (1956-58), Secrétaire général (1953), Vice-président délégué (1971), Président (1976-91), Président d’honneur (depuis 1991) de l’Association des journalistes d’outre-mer devenue Association de la presse eurafricaine (1978), Syndic (1959) puis Vice-président (1964-66) de l’Association de la presse parlementaire, Membre du cabinet du général Corniglion-Molinier (ministre d’Etat) (1953-54), Correspondant parlementaire (depuis 1958) du journal Méridional-la France devenu (1997) la Provence, Chargé de mission à la Délégation à l’information (1974-75), Membre du jury du prix de l’Afrique méditerranéenne (depuis 1971) et du prix Pierre Mille (1988), Membre et Fondateur de l’Association internationale pour l’étude des problèmes d’Outre-Mer, Membre et Fondateur de l'Association internationale des journalistes de langue française (1950), Membre titulaire (depuis 1984), Vice-président (depuis 2006) de l’Académie des sciences d’Outre-Mer, Vice-président de l'Association française de solidarité avec les peuples de langue française (1992).
Œuvre :
Mohamed V, tel que je l’ai vu (1955).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Chevalier du Mérite agricole, Commandeur de différents ordres étrangers.
Distinctions :
Citoyen d’honneur de La Fayette en Louisiane (1974).

Collections
de pierres et d’objets d’art africain.
Membre
du Cercle francophone Richelieu-Senghor.


personnalités au profil proche de celui de Jalade Max (sélection automatique)

Partenaires

heure minute seconde

boutique

who’s who mobile